23 novembre 2018

240 000 $ pour contrer l’intimidation auprès des aînés

Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada annonce l’octroi d’un soutien au projet du Centre collégial d’expertise en gérontologie (CCEG) du Cégep de Drummondville

Le Centre collégial d’expertise en gérontologie (CCEG | CCTT-PSN) du Cégep de Drummondville, en partenariat avec Les Résidences Pelletier et le Collège La Cité, a obtenu une subvention de 240 000 $ du Fonds d’innovation sociale destiné aux collèges et aux communautés du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada, pour mener un projet de recherche-action sur deux ans ayant pour titre : Concevoir, développer, implanter et évaluer un jeu sérieux visant à prévenir et contrer l’intimidation dans les résidences privées pour aînés.

 « Le CRSNG, en nous octroyant cette subvention, nous confirme la confiance qu’il a envers l’expertise du CCEG et de ses partenaires. C’est un soutien précieux pour notre centre de recherche puisque nous étions plusieurs collèges canadiens à tenter notre chance auprès de ce fonds spécifique, dédié aux collèges » explique Nathalie Mercier, directrice du CCEG | CCTT-PSN.

Toute personne, peu importe son âge, est susceptible de subir de l’intimidation. Il s’agit d’un véritable problème social pouvant se produire dans tous les milieux de vie. Or, l’intimidation dans les résidences privées pour aînés n’est que très peu documentée. Les personnes évoluant dans ces résidences — résidents, proches, employés, dirigeants et bénévoles — ne sont outillées ni pour la prévenir ni pour la contrer. Par conséquent, les situations d’intimidation sont susceptibles de se prolonger, de se reproduire et d’engendrer des conséquences graves. Il est donc important et pressant d’agir pour prévenir et contrer cette intimidation, en outillant les gens. L’angle du jeu sérieux s’avère ainsi des plus prometteurs, considérant ses caractéristiques ludiques et immersives favorisant l’acquisition de connaissances et la sensibilisation à divers sujets sociaux.

Le CCEG | CCTT-PSN du Cégep de Drummondville, les Résidences Pelletier et le Collège La Cité ont alors décidé d’unir leurs forces, en collaboration avec d’autres acteurs des milieux de pratiques ou de la recherche[1], pour réaliser cette recherche-action. En partageant leurs expertises, ils innoveront sur les plans scientifique, pratique et technologique. Le transfert et la mobilisation des connaissances et du jeu sérieux seront assurés vers divers milieux — pratique, recherche, enseignement et décisionnel — aux niveaux régional, provincial, national et international.

« L’obtention de cette subvention est un levier extraordinaire pour agir de concert dans le but de comprendre, prévenir et contrer l’intimidation dans les résidences privées pour aînés ! Un projet novateur pour assurer le bien-être des aînés, mais aussi celui de ceux qui évoluent autour d’eux ! », exprime Marie-Ève Bédard, Ph. D., chercheure au CCEG | CCTT-PSN et conseillère pédagogique à la recherche au Cégep de Drummondville.

Pour en savoir plus sur les subventions accordées par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada, vous pouvez consulter le communiqué émis par ce dernier.

 

À propos du Centre collégial d’expertise en gérontologie (CCEG | CCTT-PSN)

Le Centre collégial d’expertise en gérontologie (CCEG | CCTT-PSN) du Cégep de Drummondville a pour mission de développer des projets de recherche-action, des formations, des expertises et des compétences, en innovant, ensemble, chercheurs, personnes aînées et membres des associations, organisations et entreprises, pour vivre et vieillir en harmonie.

En juin 2018, le CCEG s’est vu octroyer un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) en pratiques sociales novatrices (PSN) dans le domaine de la gérontologie, preuve de son leadership en ce domaine.

 

[1] Les collaborateurs du projet sont : la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées de l’Université de Sherbrooke, la Fédération des aînés et des retraités francophones de l’Ontario (FARFO), et l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) nationale.

– 30 –

 

Source :                                 

Elise Laramée, conseillère en communication
Direction des affaires étudiantes et des communications
Cégep de Drummondville
819.478.4671, poste téléphonique 4554
819.314.0174 (téléphone cellulaire et SMS)
elise.laramee@cegepdrummond.ca

 

Retour

Recherche d'archives