14 décembre 2018

Anthony Gosselin : une source d’inspiration pour les recrues en football des Voltigeurs

L’ancien joueur, aujourd’hui membre du Rouge et Noir d’Ottawa, était présent lors des Portes ouvertes de l’équipe de football du Cégep de Drummondville

Le samedi 8 décembre, les entraîneurs de l’équipe de football des Voltigeurs du Cégep de Drummondville, accompagnés d’étudiants-athlètes de l’équipe actuelle et d’employés membres du Service des sports et de l’activité physique du collège, ont tenu un événement Portes ouvertes afin d’accueillir de futures recrues. Pour l’occasion, Anthony Gosselin, un ancien joueur des Voltigeurs aujourd’hui joueur au sein du Rouge et Noir d’Ottawa, était sur place pour témoigner de son expérience.

Alors qu’il étudiait en Sciences humaines, profil Administration, Anthony a joué pour les Voltigeurs du Cégep durant quatre saisons, soit de 2010 à 2013. D’abord porteur de ballon, il a ensuite été secondeur. À ses yeux, le football collégial a été un passage très formateur dans son parcours athlétique. « Le Cégep m’a mis dans une position pour bien me préparer au terrain universitaire. On m’y a appris à plaquer, surtout grâce aux entraîneurs qui m’ont mis dans une position pour que j’apprenne à me défendre », a-t-il expliqué aux futures recrues.

À la suite d’un passage à l’Université de Sherbrooke, où il a poursuivi ses études dans un baccalauréat multidisciplinaire et joué avec l’équipe de football pendant trois ans, Anthony Gosselin a eu la chance d’être invité à participer au camp d’évaluation de la Ligue canadienne de football. Seuls les 50 meilleurs joueurs canadiens peuvent participer au « Combine » et le joueur québécois en est ressorti avec une 18e position.

C’est ainsi qu’il a été recruté par le Rouge et Noir d’Ottawa en 2017, une équipe de la Ligue canadienne de football. Depuis, il affirme y vivre son plus grand rêve.

« C’est vraiment comme j’en rêvais. L’ambiance dans le vestiaire est très amicale, je me suis fait de bons amis et j’ai un réel plaisir à jouer au football. C’est extraordinaire de pouvoir gagner ma vie en réalisant mon rêve! », a commenté Anthony Gosselin.

Après avoir vécu l’effervescence de la Coupe Grey en novembre dernier, une expérience électrisante malgré la défaite du Rouge et Noir, Anthony regarde vers l’avenir avec optimisme et sérénité.

« Pour la suite, mon objectif est surtout de rester en santé pour pouvoir continuer de profiter de ma passion le plus longtemps possible. Sur le plan personnel, ma conjointe et moi venons de nous fiancer et nous attendons notre premier enfant. Je me sens comblé! », a-t-il conclu.

Pour Patrice Marcoux, entraîneur-chef de l’équipe de football des Voltigeurs, Anthony Gosselin est un réel exemple de persévérance, d’effort et de réussite.

« Anthony est le premier joueur des Voltigeurs à atteindre une ligue professionnelle de football. Il est une belle source d’inspiration pour nos joueurs futurs et actuels, et est la preuve que le football collégial prépare réellement nos jeunes à un avenir prometteur. Je n’ai que de bons commentaires et de bons souvenirs sur l’attitude et le talent de ce joueur d’élite et ne peux qu’être fier de son parcours. », a indiqué Patrice Marcoux.

Les Voltigeurs préparent la prochaine saison

Les Portes ouvertes de l’équipe de football des Voltigeurs étaient aussi l’occasion, pour toute l’équipe d’entraîneurs et d’accompagnateurs, de rencontrer de futures recrues potentielles. Une trentaine de joueurs d’un peu partout étaient présents afin de visiter les installations du collège et rencontrer les membres du personnel. Plusieurs intervenants ont pris la parole, dont l’entraîneur-chef Patrice Marcoux, le coordonnateur Nicolas Pelletier et le gestionnaire du Service du sport et de l’activité physique, Michaël de Grandpré. Même le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, était présent pour témoigner du dynamisme et du leadership de la ville pour tout ce qui concerne le sport.

« Drummondville est une ville exceptionnelle pour la pratique du sport. Et avec les projets de nouvelles infrastructures qui se concrétiseront sur le secteur de la rue Marchand, notre ville deviendra d’autant plus un lieu de premier choix pour tous les sportifs, avec le Cégep de Drummondville comme partenaire essentiel au coeur de ce développement. », a déclaré Alexandre Cusson.

 

À propos du Cégep de Drummondville

Le Cégep de Drummondville offre de la formation initiale à près de 2450 étudiants inscrits dans sept programmes préuniversitaires et douze programmes techniques menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC). Le collège a développé trois pôles d’excellence qui le distinguent dans le réseau, soit Industrie et commerce, Santé et enjeux sociaux, ainsi qu’Arts, tout en faisant de la réussite et de l’accessibilité les deux valeurs fondamentales de sa mission éducative.

La Formation continue offre, par ailleurs, une quinzaine d’attestations d’études collégiales (AEC) visant la réinsertion professionnelle et le développement de compétences à plus de 400 étudiantes et étudiants-adultes, sans compter les quelque 1000 personnes participant chaque année à des ateliers de perfectionnement ouverts à la population, à la Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) ainsi qu’à des formations en entreprises.

Véritable milieu de vie, le collège se veut à l’image de sa communauté : dynamique et résolument tourné vers l’avenir.

 

– 30 –

 

Source :                                 

Elise Laramée, conseillère en communication
Direction des affaires étudiantes et des communications
Cégep de Drummondville
819.478.4671, poste téléphonique 4554
819.314.0174 (téléphone cellulaire et SMS)
Elise.laramee@cegepdrummond.ca

 

 

Retour

Recherche d'archives