Logo cégep
object(WP_Term)#14444 (12) { ["term_id"]=> int(598) ["name"]=> string(29) "Corporatif (ne plus utiliser)" ["slug"]=> string(10) "corporatif" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(598) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(171) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(116) "https://www.cegepdrummond.ca/2017/02/17/des-finissants-et-diplomes-du-cegep-en-direct-de-lunivers-de-johanne-blouin/" ["parent_id"]=> int(8015) }

8015

17 février 2017

Des finissants et diplômés du Cégep «En direct de l’univers» de Johanne Blouin !

Deux finissants du Département de musique du Cégep de Drummondville, Jean-Alexandre Boisclair et Pierre-Alexandre Carignan, et quatre diplômés du même département, soit Mélissa Martin, Sophie Castonguay, Mary-Pier Guilbault et Heidi Jutras, ont participé à l’hommage rendu à Johanne Blouin lors de son passage à l’émission «En direct de l’univers», à Radio-Canada. Ils avaient en commun d’avoir tous les six étudié le chant avec Mme Blouin.

C’est Johanne Blouin qui avait elle-même indiqué aux recherchistes de l’émission, dans son questionnaire préparatoire pour sa participation à l’émission donnée en son honneur, qu’elle apprécierait voir des étudiants parmi les invités. Comme elle l’a plusieurs fois souligné durant l’émission, enseigner le chant au Cégep de Drummondville est un pan important de sa vie professionnelle et elle est on ne peut plus fière de constater que plusieurs de ses élèves poursuivent leur carrière en suivant ses précieux conseils.

 

Une opportunité hors de l’ordinaire

Pour Jean-Alexandre Boisclair et Pierre-Alexandre Carignan, qui termineront en mai leur parcours scolaire au Cégep, c’était une expérience mémorable que de se retrouver sur le plateau de l’émission à grand déploiement, entourés d’artistes professionnels.

«Je suis encore sur un nuage d’avoir eu cette chance. De serrer la main à un artiste comme Bruno Pelletier, de pouvoir rencontrer autant de chanteurs exceptionnels, c’était magique. J’étais un peu stressé au début. Je me sentais gêné, mais tout le monde était tellement gentil que j’ai fini par être à l’aise, d’autant plus que notre tour de chant s’est très bien passé. À la fin, j’en retiens que c’est vraiment ce que je veux faire de ma vie!», a commenté Pierre-Alexandre Carignan.

De son côté, Jean-Alexandre Boisclair avait déjà vécu quelques expériences similaires, mais jamais d’aussi grande envergure.

«J’ai adoré mon expérience! De se retrouver sur un plateau comme celui-là, ça te fait réaliser que ton rêve est accessible, que c’est possible et que les autres chanteurs sont un peu comme toi et moi. Même d’attendre notre tour durant les pratiques, c’était «trippant» tellement l’univers musical de Johanne Blouin et l’interprétation des autres chanteurs étaient parfaits. Notre passage à l’écran a filé en un claquement de doigts, mais reste gravé dans ma mémoire!» a-t-il pour sa part affirmé.

 

La préparation, la clé du succès!

En vue de l’émission, les chanteurs n’ont eu environ qu’une semaine pour se préparer, suivie d’une pratique et d’une générale, la veille de l’événement, où certains changements ont même été apportés. Ce qui ne les a pas du tout déstabilisés, eux qui se disaient à la fois bien entourés, et bien préparés.

En effet, toute l’équipe technique de l’émission animée par France Beaudoin a mené l’organisation de mains de maître. Les artistes ont été bien accompagnés et chaque petit détail était bien pris en charge par des gens tous plus professionnels les uns que les autres.

Surtout, les étudiants chanteurs se sont dit bien préparés grâce à l’enseignement qu’ils reçoivent de Johanne Blouin.

«Quand on étudie avec Johanne, elle ne fait pas seulement nous enseigner des techniques de chant. Elle se fait un devoir de nous parler du milieu, de nous expliquer comment ça se passe en réalité. Quand elle croit en notre potentiel, elle s’assure que nous soyons prêts pour la vie d’artiste professionnel et tout ce qu’elle implique», ont-ils tous deux commenté.

À la fin du spectacle, les six chanteurs ont pu rencontrer une enseignante grandement fière de ses élèves. Johanne Blouin s’est dite extrêmement heureuse de leur présence et de l’hommage qu’ils lui ont rendu dans cette émission qui a très bien représenté ses goûts et sa passion.

 

À propos du Cégep de Drummondville

Le Cégep de Drummondville offre de la formation initiale à plus de 2300 étudiants inscrits dans sept programmes préuniversitaires et douze programmes techniques menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC). Le collège a développé sa carte des programmes autour des arts, des doubles DEC et des technologies, tout en faisant de la réussite et de l’accessibilité les deux valeurs fondamentales de sa mission éducative.

La Formation continue propose, par ailleurs, une quinzaine d’attestations d’études collégiales (AEC) visant la réinsertion professionnelle et le développement de compétences à plus de 400 étudiants-adultes, sans compter les quelque 1000 participants des ateliers ouverts à la population, de la Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) et des formations en entreprises formés annuellement.

Véritable milieu de vie, le collège se veut à l’image de sa communauté : dynamique et résolument tourné vers l’avenir.

– 30 –

 

Source :                                

Elise Laramée
Conseillère en communication
Direction des affaires étudiantes et des communications
Cégep de Drummondville
819.478.4671, poste téléphonique 4554
819.314.0174 (téléphone cellulaire et SMS)
elise.laramee@cegepdrummond.ca