Logo cégep

8 février 2019

Samuel Fecteau et ses musiciens à la finale régionale de Cégeps en spectacle

Grâce à un numéro de création de musique orchestrale et de danse

Samuel Fecteau et ses musiciens ont remporté, samedi soir, la finale locale de la 40e édition du concours Cégeps en spectacle, à la salle Georges-Dor du Cégep de Drummondville. Le numéro intitulé « Passion 2 » a su ravir le jury grâce, entre autres, à son originalité et sa justesse.

Ces 11 étudiantes et étudiants en Musique ont remporté la première place, accompagnée d’une bourse de 500 $ de la Maison des arts Desjardins de Drummondville. Cet honneur leur permettra de représenter le Cégep de Drummondville à la finale régionale du concours, qui se tiendra au Cégep régional de Lanaudière à l’Assomption, le 16 mars prochain. S’ils s’y démarquent, les étudiants pourraient prendre part à la finale nationale du concours Cégeps en spectacle, qui se déroulera au Cégep de Sorel-Tracy le 27 avril.

Étudiant talentueux, Samuel Fecteau compose depuis déjà quelques années sa musique au piano. Il était accompagné sur scène par Laure-Jeanne Beaudoin, Audrey Cloutier, Raphael Côté, Maude-Sophie Pilote, Mika Dauphinais, Charles-Antoine Champagne, Édelène Fitzgerald, Gabriel Beauchesne, Rose-Anne Lafrance et Jade Lussier. Cette dernière a d’ailleurs ajouté une touche d’originalité au numéro avec sa chorégraphie à la fois légère et singulière.

« J’ai proposé à mes camarades du département de Musique de monter un numéro avec une composition et des arrangements pour « réduction » d’orchestre symphonique dans le le but d’amener le public dans un lieu commun qui réunit à la fois la musique, la danse en formation concert », a indiqué Samuel Fecteau.

« C’était très spécial de nous voir en symbiose sur scène, on flottait, tous les artistes faisaient partie intégrante du spectacle. Grâce à la discipline et la collaboration de chacun des membres du groupe, c’est une grande fierté d’avoir atteint cet objectif. C’est rare une expérience de la sorte, ce fut marquant », a lancé Samuel.  D’ailleurs, à ses yeux, la fraternité que l’on retrouve dans le programme en Musique y est pour quelque chose.

Les lauréats ont également remporté le prix « Coup de cœur du public » de la finale locale, ainsi qu’une bourse de 300 $, gracieuseté de l’Association générale du Cégep de Drummondville.

Des prestations variées

La deuxième position a été remportée par Alphonse Bisaillon, Olivier Leclerc, Audrey Cloutier, Marie-Soleil Lambert et Laurie-Jeanne Beaudoin du groupe « Pitounes Maîtresses Mixte » avec leurs créations « Amis de luxe » et « l’euthanasile ». Ces artistes colorés et originaux se sont vus remettre une bourse de 350 $ provenant de la Société Saint-Jean-Baptiste Centre-du-Québec.

Dix équipes ont présenté des numéros hauts en couleur et de calibre professionnel pour ainsi tenter de se démarquer auprès du jury. Bien qu’ils ne pouvaient tous gagner, les candidats ont offert des prestations variées et relevées. « Cette année encore, nous avons eu droit à des numéros d’une belle variété et d’une belle musicalité, a commenté Catherine Laforce, responsable des activités socioculturelles au Cégep de Drummondville.

L’animatrice de la soirée, Elisabeth Forest, étudiante en Musique, a fait plus qu’assurer la transition entre les numéros, elle a su animer avec brio et professionnalisme. Elle a ainsi permis à l’assistance de passer une soirée divertissante grâce à son animation à la fois sobre et ponctuée d’humour relatant différents aspects de son expérience d’étudiante impliquée.

Cette 40e finale locale a permis de démontrer au public tout le professionnalisme et l’étendue des compétences du Cégep de Drummondville en arts de la scène. En plus des numéros artistiques de très grande qualité présentés par les concurrents, des étudiants en Technologies sonores ont pris part à la sonorisation et à l’organisation technique de l’événement. Des étudiants en Techniques d’éclairage de scène ont aussi participé en mettant en pratique leurs apprentissages académiques, alors que des diplômés du Cégep, Alyson Pétrin et Claudia Laurin, aujourd’hui artistes accomplis, ont joué le rôle de « coachs » afin de bien conseiller les candidats lors de la soirée.

 

À propos du Cégep de Drummondville

Le Cégep de Drummondville offre de la formation initiale à près de 2450 étudiants inscrits dans sept programmes préuniversitaires et douze programmes techniques menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC). Le collège a développé trois pôles d’excellence qui le distinguent dans le réseau, soit Industrie et commerce, Santé et enjeux sociaux, ainsi qu’Arts, tout en faisant de la réussite et de l’accessibilité les deux valeurs fondamentales de sa mission éducative.

La Formation continue offre, par ailleurs, une quinzaine d’attestations d’études collégiales (AEC) visant la réinsertion professionnelle et le développement de compétences à plus de 400 étudiantes et étudiants-adultes, sans compter les quelque 1000 personnes participant chaque année à des ateliers de perfectionnement ouverts à la population, à la Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) ainsi qu’à des formations en entreprises.

Véritable milieu de vie, le collège se veut à l’image de sa communauté : dynamique et résolument tourné vers l’avenir.

 

-30-

Informations :

Catherine Laforce
Responsable des activités socioculturelles
Cégep de Drummondville

819.478.4671, poste téléphonique 4506

catherine.laforce@cegepdrummond.ca

 

Source :

Isabelle Côté

Service des communications

Cégep de Drummondville

819.478.4671, poste téléphonique 4552
819.388.6627 (téléphone portable et SMS)

isabelle.cote@cegepdrummond.ca

www.cegepdrummond.ca