Logo cégep

14 mars 2019

De la danse dans les écoles primaires dès cet automne

Grâce à la participation des étudiants de l’AEC en Enseignement de la danse du Cégep de Drummondville

Des élèves des 2e et 3e cycles des écoles primaires de la Commission scolaire des Chênes (CSDC) auront la chance, dès cet automne, de s’initier à différents styles chorégraphiques grâce à la participation des étudiantes et des étudiants de l’attestation d’études collégiales (AEC) en Enseignement de la danse offerte par la Formation continue du Cégep de Drummondville.

 

Mené à l’initiative de la compagnie Danse en équilibre, en collaboration avec le Cégep et la CSDC, le projet permettra aux jeunes d’expérimenter des ateliers de danse et divers styles chorégraphiques directement dans leur école, à peu de frais, après les heures de classe ou encore sur l’heure du dîner. Deux séquences de dix semaines seront proposées aux élèves, et le tout se terminera par un grand rassemblement, le temps d’une présentation chorégraphique devant public (gratuit).

Le projet verra les équipes enseignantes du programme Danse du Cégep de Drummondville et du Programme particulier en danse de l’école secondaire Jean-Raimbault développer le matériel technique, créatif et chorégraphique qui sera utilisé par les étudiantes et les étudiants de l’AEC en Enseignement de la danse de la Formation continue du collège. Ce sont donc de jeunes enseignantes et enseignants issus de cette AEC qui envahiront les écoles primaires de la CSDC avec leur passion contagieuse pour la danse, et ce, dès septembre prochain.

 

«En plus de donner la chance aux élèves de la CSDC de découvrir la danse, ce projet permettra aux finissants de l’AEC en Enseignement de la danse de compter sur un plateau de travail encore plus motivant et significatif. Cette AEC se démarque depuis plusieurs années au Québec par la formation unique qu’elle offre auprès des passionnées et passionnés de la danse qui aspirent à une carrière d’enseignement, mais aussi comme lieu de formation pour des enseignantes et des enseignants actifs qui désirent approfondir leurs connaissances pédagogiques», a indiqué Maryse Blanchette, enseignante et coordonnatrice du Département de danse du Cégep de Drummondville.

 

Trop souvent, des écoles de danse dites «récréatives» proposent des activités à des jeunes qui sont offertes par du personnel non qualifié. Comme la danse présente un aspect physique indéniable, il est primordial d’offrir des formations qui permettront aux enseignantes et aux enseignants de danse d’acquérir des compétences non seulement artistiques, mais également en matière de développement de l’enfant et de sécurité.

 

«Toujours soucieuses d’offrir aux jeunes de la région un enseignement de qualité donné par des enseignantes et des enseignants pédagogiquement formés, les équipes artistiques de la compagnie Danse en équilibre, du Cégep et de Jean-Raimbault s’unissent donc pour lancer ce tout nouveau projet qui se fera connaitre sous le nom de «Compagnie Danse en équilibre…la relève»», a précisé Mélanie Leblanc, enseignante au Programme particulier en danse de l’école secondaire Jean-Raimbault de la Commission scolaire des Chênes.

 

En plus des classes offertes dans les écoles primaires, les jeunes inscrits dans cette nouvelle aventure auront la chance d’être invités à participer sans frais additionnels à diverses activités pédagogiques en danse tout au long de l’année, toujours en partenariat avec le Département de danse du Cégep de Drummondville et le Programme particulier en danse de l’école secondaire Jean-Raimbault.

 

L’AEC en Enseignement de la danse

Soulignons que les objectifs de l’AEC en Enseignement de la danse offerte par la Formation continue du Cégep de Drummondville sont de procurer aux étudiantes et aux étudiants les compétences nécessaires pour développer les élèves de façon sécuritaire, de leur permettre de développer des cours stimulants et adaptés à différents groupes d’âges et de proposer des ateliers de mouvements permettant de développer non seulement les éléments techniques, mais aussi la créativité des danseuses et des danseurs. En outre, le programme permet à ses participantes et participants de demeurer pédagogiquement à l’affût des dernières avancées scientifiques en ce qui concerne l’entraînement physique.

 

Rappelons que la compagnie Danse en équilibre est un organisme à but non lucratif unique en son genre qui travaille au développement de la danse au Centre-du-Québec depuis plusieurs années. Forte de son expertise artistique dans le développement de programmes de danse, Danse en équilibre regroupe une équipe de 20 spécialistes formés pédagogiquement en danse créative, en ballet, en jazz, en danse contemporain, en danse urbaine et en hip-hop. Elle regroupe pas moins de 1100 danseuses et danseurs de tous âges, trois programmes scolaires de danse, deux écoles spécialisées et une compagnie étudiante de niveau collégial.