Logo cégep

    10 juin 2019

    Découvrir la région tout en apprenant le français

    Plus de 80 travailleurs provenant des quatre coins du monde ont pu se familiariser avec la culture québécoise grâce à une série de visites

    Quoi de mieux qu’une sortie à la cabane à sucre pour se familiariser avec la culture québécoise? (Photo : Cégep de Drummondville)

    Au cours des dernières semaines, une équipe de inc. Formation conseil aux entreprises du Cégep de Drummondville a accompagné plus de 80 travailleurs provenant des quatre coins du monde lors de différentes sorties visant à améliorer leurs compétences langagières en français et à se familiariser avec la culture québécoise.

    C’est à la suite d’un appel de projets lancé dans le cadre du Fonds de promotion et de valorisation de la langue française que cette tournée a pu être mise de l’avant grâce au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications.

    L’objectif du projet était de permettre aux travailleurs étrangers en provenance de pays non francophones d’élargir leur réseau de contacts et d’échanger entre eux dans le cadre d’activités culturelles ou de loisir se déroulant en français. Il faut dire que ceux-ci se retrouvent souvent isolés dans leur milieu de travail.

    «On visait ainsi à permettre aux travailleurs de développer leur apprentissage du français à l’extérieur du milieu de travail, tout en mettant en valeur la culture francophone de la région en visitant des sites touristiques et culturels bien de chez nous», a expliqué la coordonnatrice de inc. Formation conseil aux entreprises, Élise Laramée.

    Satisfaction, reconnaissance, appréciation

    Pas moins de 11 activités ont été offertes à ces travailleurs issus de l’immigration, comme assister à un spectacle d’humour à la Maison des arts Desjardins Drummondville, à un match de hockey des Voltigeurs, manger à la cabane à sucre du Village québécois d’antan, jouer à des jeux de société au Joker Pub ludique, prendre part à des soirées de pur divertissement (Billard Heriot, salon de quilles de La Place, Laser Force, L’Escarpé), participer à une visite historique du centre-ville avec la Société d’histoire de Drummond, etc.

    Les participants ont été recrutés par l’entremise de leurs employeurs clients de inc. Formation conseil aux entreprises, mais aussi par les cours de francisation offerts au cégep de Drummondville et par des organismes de référence en immigration, comme le Réseau interculturel Drummond ou encore la Société de développement économique de Drummondville.

    Sondés après chaque activité sur leur satisfaction, le taux d’appréciation des participants était aussi élevé que 98 %, et les commentaires étaient empreints de reconnaissance.

    «L’ambiance était chaque fois très festive et agréable, a indiqué Mme Laramée. En plus de briser l’isolement et de favoriser le réseautage, les activités ont réellement permis d’approfondir leurs connaissances de la langue française grâce aux échanges qu’ils avaient avec les différents intervenants, ou encore grâce aux activités.»

    Un pas de plus vers la résidence permanente

    Pour les deux animatrices de inc. Formation conseil aux entreprises du Cégep de Drummondville attitrées au projet, Nancy Bilodeau et Joëlle Leblanc, l’expérience s’est aussi avérée des plus positives.

    «Nous croyons que ce projet d’immersion est un pas de plus, avec la francisation, vers l’objectif de travailleurs étrangers et leur famille d’obtenir leur statut de résident permanent. Nous avons eu beaucoup de plaisir à animer ces activités et espérons pouvoir répéter l’expérience dans le futur!», ont-elles partagé.

    La réalisation de ce projet qui a permis le maillage de travailleurs, d’entreprises et de milieux culturels est la preuve que l’intégration des immigrants est au cœur des préoccupations et des actions de notre milieu. En ce sens, inc. Formation conseil aux entreprises est très fière d’avoir pu en être le maître d’œuvre.