Logo cégep

26 septembre 2019

Journée institutionnelle au Cégep pour le climat, le 27 septembre

Ayant été informé de l’organisation d’un mouvement à l’échelle mondiale en lien avec les changements climatiques, le Cégep de Drummondville emboîte le pas en confirmant la tenue d’une journée institutionnelle, le vendredi 27 septembre 2019. Cette décision reflète les préoccupations environnementales de notre communauté collégiale.

Le Cégep sera ouvert, mais il n’y aura pas de cours. Les étudiantes et les étudiants participant à des activités pour le climat ne seront pas ainsi pénalisés. Le personnel aura l’opportunité de participer à des activités pour le climat.

Des activités de sensibilisation et d’éducation sur le climat seront organisées à l’intention de la communauté collégiale. À cet égard, une marche autour du cégep ainsi que des ateliers sous la forme de « classes vertes » sont prévus. Les thèmes abordés lors de ces ateliers sont :

– Changement climatique 101;
– Abandonner le pétrole, mythes technologiques et défis de la décroissance;
– Les changements climatiques, une bouchée à la fois;
– Introduction à l’Anthropocène.

Une inscription est nécessaire pour participer aux classes vertes. Le lien pour s’inscrire est le suivant: https://www.eventbrite.ca/e/billets-classe-verte-73988817545

D’autre part, différentes initiatives seront mises en place par l’Association étudiante et le Syndicat des enseignants et enseignantes du Cégep de Drummondville. Un transport a été planifié par l’association étudiante pour permettre un déplacement vers un évènement montréalais. Par ailleurs, le Syndicat des enseignants et enseignantes prendra part à la marche prévue dans les rues de Drummondville, le tout organisé par le Conseil régional de l’environnement du Centre-du-Québec.

 

Rappelons que cette journée institutionnelle est en lien direct avec notre Politique relative à la protection de l’environnement et du développement durable dont l’énoncé de principe se lit ainsi : « Le Cégep de Drummondville s’engage à établir et à maintenir des normes élevées de protection de l’environnement, tout en étant proactif en matière d’éducation relative à la protection de l’environnement et au développement durable » .