Logo cégep
object(WP_Term)#14434 (12) { ["term_id"]=> int(3) ["name"]=> string(25) "Cégep (nouveau site Web)" ["slug"]=> string(5) "cegep" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(3) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(441) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(46) "https://www.cegepdrummond.ca/urgence-medicale/" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

3 février 2020

Un premier Colloque sur la violence conjugale au Cégep de Drummondville

Une initiative des enseignants du département de Techniques d’intervention en délinquance

90 étudiants de Techniques d’intervention en délinquance étaient présents lors de la 1ère édition du Colloque sur la violence conjugale. Un franc succès ! (Photo : Service des communications du Cégep de Drummondville).

Dans les derniers mois, il a été possible de constater que la violence conjugale est un sujet des plus marquants dans l’actualité, d’où l’importance d’en parler et de sensibiliser la communauté collégiale à cette triste réalité. En collaboration avec la Rose des Vents et Halte Drummond, les étudiants du programme Techniques d’intervention en délinquance ont assisté, le 30 janvier dernier, à la première édition du Colloque sur la violence conjugale exclusif aux étudiants du Cégep de Drummondville. Des ateliers animés sur la pièce de théâtre Léa et Loïc du Théâtre Parminou ont permis aux participants d’échanger sur des sujets qui sont rarement traités, soit la violence vécue par les hommes ou les interventions à effectuer lorsqu’une situation de violence conjugale se présente.

Ce colloque a permis aux étudiants d’être mieux outillés et de comprendre les réalités des organismes dans leur quotidien. Andrée-Lyne Belley, enseignante en Techniques d’intervention en délinquance au collège et membre du comité organisateur de cet événement, mentionne que la soirée fut un franc succès : « 90 étudiants de la Technique d’intervention en délinquance étaient présents et nous n’avons eu que des rétroactions positives ! À la fin du colloque, les étudiants avaient déjà des idées de sujets à aborder l’an prochain et sont prêts à s’impliquer. Un succès pour cette première édition qui fera rayonner le programme dans la région et même ailleurs au Québec ».

Pour le comité organisateur, l’objectif est de perpétuer cette tradition, chaque année, en mettant de l’avant de nouveaux thèmes pour animer les discussions et outiller davantage les étudiants à la réalité du marché du travail.