Logo cégep

15 mai 2020

Une rentrée 2020 hybride au Cégep de Drummondville

En respect des directives de santé publique

Le Cégep de Drummondville amorce le dernier droit de la session d’hiver 2020. Une session surprenante et exigeante, certes, mais qui aura permis de dévoiler la grande résilience de la communauté étudiante et de démontrer toute la créativité, l’agilité et la bienveillance qui caractérise le Cégep de Drummondville.

C’est d’ailleurs avec cette même volonté que la direction aborde la préparation de la prochaine session, qui sera toute aussi particulière.

Depuis l’annonce de la prolongation de la fermeture des cégeps jusqu’en septembre, le Cégep de Drummondville étudie plusieurs scénarios pour la prochaine session, notamment une rentrée hybride, comme l’explique Mme Brigitte Bourdages, directrice générale du Cégep de Drummondville.

« Nous planifions une rentrée automnale hybride, incluant un nombre limité d’activités pédagogiques en présentiel, entre autres pour les activités de formation nécessitant l’accès à des équipements spécialisés, et de l’enseignement à distance. Le tout, bien sûr, en tout respect des directives actuelles et connues de santé publique et des consignes gouvernementales. »

Cet exercice de planification comporte son lot de défis, mais le Cégep de Drummondville, reconnu pour ses valeurs humaines, fait de la sécurité des membres de sa communauté la pierre angulaire de chacune de ses décisions.

« Bien que nous souhaitions offrir la plus belle rentrée qui soit à notre communauté, notre priorité demeure la santé et le bien-être de nos étudiantes et étudiants ainsi que de notre personnel. Nous nous assurerons de créer un environnement propice aux études et sécuritaire pour nos jeunes. Nous porterons aussi une attention particulière aux étudiants avec des besoins particuliers et aux nouveaux admis du secondaire, pour qui certaines activités en présentiel peuvent jouer un rôle important dans leur intégration et leur persévérance », conclut Mme Bourdages.