Logo cégep

11 janvier 2022

Rentrée en présence au Cégep de Drummondville

Dès le 20 janvier et dans le respect des mesures sanitaires

Le Cégep de Drummondville se prépare pour la session d’hiver 2022, où les activités d’enseignement se feront en présence. La rentrée des étudiantes et étudiants aura lieu le jeudi 20 janvier, comme prévu au calendrier scolaire, et ce, dans le respect des consignes sanitaires.

Le directeur général du Cégep de Drummondville, M. Pierre Leblanc, se réjouit de pouvoir garder le cap sur une rentrée en présence : « Nous sommes si heureux d’accueillir nos jeunes en nos murs! Le contact humain est irremplaçable pour l’apprentissage et la réussite, mais également pour la santé mentale, une priorité au Cégep de Drummondville ».

Une annonce qui soulage la communauté collégiale

Le syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Drummondville (SEECD) de même que l’Association générale étudiante du Cégep de Drummondville (AGECD) accueillent cette nouvelle avec soulagement.

« Transférer un cours en présentiel en virtuel et vice-versa, ça ne fonctionne pas. Les enseignants sont surtout soulagés d’avoir une réponse claire », soutient Alexandre Boisvert, secrétaire général du SEECD et enseignant en Sciences humaines. « Les collèges doivent avoir accès à des tests rapides, comme les écoles primaires et secondaires pour sécuriser leur communauté », poursuit-il.

Le collège assure qu’il entend d’ailleurs marteler ce dernier point auprès des différentes instances.

Du côté de l’AGECD, cette rentrée en présentiel fait vraiment plaisir à sa représentante Danika Ouellet, coordonnatrice à l’interne et étudiante en Sciences humaines, volet éducation. « C’est une bonne nouvelle! Le présentiel, c’est vraiment un plus. D’autant plus que nous avons travaillé très fort pour stimuler la vie étudiante la session dernière, nous sommes heureux de pouvoir continuer nos projets ».

Optimiste, le directeur général du collège, M. Pierre Leblanc, invite les membres du personnel du collège à se procurer leur 3e dose pour faire du cégep un milieu de vie encore plus sécuritaire. « Le taux de vaccination étant déjà très élevé chez les membres du personnel et chez les étudiants, le Cégep représente un milieu sécuritaire et plus largement protégé. On n’a dénombré aucune éclosion au Cégep de Drummondville la session dernière. Mais la 3e dose demeure importante. Nous visons à mettre en place dès que possible des initiatives de vaccination pour nos étudiantes et étudiants également », affirme M. Leblanc.