Logo cégep
object(stdClass)#14404 (4) { ["slug"]=> string(5) "cegep" ["name"]=> string(6) "Cégep" ["home_url"]=> string(28) "https://www.cegepdrummond.ca" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

1 novembre 2022

Le Centre collégial d’expertise en gérontologie du Cégep de Drummondville soutient les aînés dans leur utilisation du numérique

Le Centre collégial d’expertise en gérontologie du Cégep de Drummondville (CCEG | CCTT) lance une recherche-action financée par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et le Secrétariat aux aînés du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) afin d’aider à développer la compétence numérique des personnes aînées.

Durant la pandémie de COVID-19, plusieurs personnes aînées ont dû se familiariser avec les outils numériques pour, entre autres, maintenir des liens familiaux ou professionnels, commander leurs médicaments ou leur épicerie, consulter des professionnels de la santé et des services sociaux ou encore obtenir leur preuve vaccinale. Malgré tous ces avantages qu’offre le numérique les personnes aînées sont, pour la plupart, encore trop souvent victimes de fraudeurs potentiels en raison de leur niveau de maîtrise du numérique.

Un outil d’apprentissage et de sensibilisation

Le CCEG | CCTT voit le développement d’une compétence numérique comme un incontournable du vieillissement actif. Ainsi la création d’un jeu sérieux sous forme d’application informatique ludique et immersive est une solution parfaitement adaptée pour permettre aux aînés de développer et d’utiliser des connaissances, de mieux les intégrer et de les transposer dans d’autres contextes.

« Les personnes aînées seront plus à même de saisir les avantages, les risques et les enjeux associés au numérique. Elles pourront mieux utiliser le numérique pour s’informer, se divertir, faire entendre leur voix, apprendre, participer socialement, briser leur isolement et avoir un meilleur accès aux soins de santé ou aux services essentiels, et ce, en adoptant des comportements plus sécuritaires, responsables et éthiques. », explique Julie Castonguay, chercheure responsable de la recherche.

Des partenaires et collaborateurs impliqués

Les nombreux partenaires de ce projet sont : le Réseau FADOQ, la FADOQ – Région Centre-du-Québec, Action-Habitation de Québec, l’École supérieure en Art et technologie des médias du Cégep de Jonquière, le Centre collégial de transfert technologique en cybersécurité du Cégep de l’Outaouais (CyberQuébec), le Centre en imagerie numérique et en médias interactifs du Cégep de Sainte-Foy, l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université de Sherbrooke et l’Université Laval.

Cette recherche-action est aussi menée en collaboration avec d’autres acteurs des milieux de la pratique et de la recherche affiliés à ces organisations : Table régionale de concertation des personnes aînées du Centre-du-Québec, Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés de l’Université Laval, Centre d’étude des conditions de vie et des besoins de la population du Cégep de Jonquière, Université du Québec en Outaouais, Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec, SOS violence conjugale et la Maison d’hébergement Simonne-Monet-Chartrand.