Logo cégep
object(WP_Term)#14406 (12) { ["term_id"]=> int(3) ["name"]=> string(25) "Cégep (nouveau site Web)" ["slug"]=> string(5) "cegep" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(3) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(442) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(46) "https://www.cegepdrummond.ca/urgence-medicale/" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

25 novembre 2022

Le Cégep de Drummondville se mobilise lors des 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes

Du 25 novembre au 6 décembre

Les douze jours d’action ont comme principal objectif de mettre en lumière la banalisation et la récurrence des discriminations genrées en redonnant aux femmes discriminées le pouvoir de s’exprimer.

Différentes activités offertes à toute la population se dérouleront au Cégep de Drummondville afin de déraciner les origines des violences, en lien avec la thématique de la campagne 2022.

Activités organisées au Cégep de Drummondville :

28 novembre 2022 : Distribution de rubans blancs, symbole de soutien aux femmes victimes de violence
Exposition des œuvres d’Isabelle Lutz, ancienne étudiante assassinée.

29 novembre 2022, entre 12 h et 13 h : Concert sensibilisateur au Café Clovis par trois groupes d’étudiants du Département de Musique : Duo Acoustix, Buenos Aires et Vivanne Ouellet.

5 décembre, entre 11 h 30 et 12 h 30 : Kiosque informatif de la Rose des Vents de Drummondville dans l’Atrium.

6 décembre à 12 h : Table commémorative des victimes de la polytechnique dans l’Atrium, présentation du documentaire « Je vous salue salope, la misogynie au temps du numérique » de Léa Clermont Dion au Café Rouge*

*Cette présentation est possible grâce à la collaboration des affaires étudiantes

 

Isabelle Lutz

À l’occasion de la 20e année du décès d’une ancienne étudiante du cégep, Isabelle Lutz, une exposition de ses œuvres aura lieu dans les départements d’Arts visuels (au rez-de-chaussée) et d’Arts, lettres et communication (au 2e étage). Puisqu’elle a été victime d’un homicide conjugal, cette exposition intitulée « Dernières traces d’elle » coïncide avec les Journées d’action contre les violences faites aux femmes et sera au bénéfice de La Rose des Vents, maison d’hébergement pour femmes et enfants victimes de violence conjugale.

Tout un chacun pourra acquérir de ces œuvres inédites en contrepartie d’un don fait à La Rose des Vents via son site web ou en personne lors du vernissage qui aura lieu à l’extérieur de l’Espace-galerie le 9 décembre dès 17 h (détails à l’adresse suivante : isabelle.lutz.quebec).