Logo cégep
object(stdClass)#14700 (4) { ["slug"]=> string(5) "cegep" ["name"]=> string(6) "Cégep" ["home_url"]=> string(28) "https://www.cegepdrummond.ca" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

Cet automne, des bourses totalisant la somme de 4 500 $ ont été octroyées à des étudiants dans le besoin. Comme joindre les deux bouts n’est pas toujours évident pour certains étudiants du collégial, la Fondation du Cégep de Drummondville les aide concrètement grâce au programme de bourses d’accessibilité qui reçoit un nombre grandissant de demandes chaque année.

Cela a un impact réel sur la vie des étudiants, comme le témoignent deux étudiantes ayant reçu des bourses d’accessibilité de 750 $ :

« En m’attribuant cette bourse, la Fondation allège mon fardeau financier, me permettant ainsi de mettre davantage l’accent sur l’aspect le plus important de l’école : l’apprentissage. Cette générosité m’inspire à aider les autres et par conséquent, à redonner à ma communauté. J’espère qu’un jour je serai en mesure d’aider les étudiants à atteindre leurs objectifs tout comme la Fondation l’a fait pour moi »

« Je voudrais remercier la Fondation du Cégep de Drummondville de m’avoir accordé cette bourse d’accessibilité. Elle va m’aider à poursuivre mes études avec moins de préoccupations et me permettra de payer mes frais de scolarité pour la prochaine session. J’espère un jour pouvoir rendre la pareille à ma façon. »

En plus des bourses d’accessibilité, la Fondation aide les étudiants en situations précaires grâce au fonds d’aide financière d’urgence par l’octroi d’aide alimentaire, de dons de matériel informatique ainsi que d’aide financière.

Toute la population peut contribuer à la réussite des étudiants et étudiantes du Cégep de Drummondville en donnant à la Fondation, tout comme Valmetal et Groupe Léo-Paul Therrien, généreux donateurs des bourses d’accessibilité.

Tous les détails au fondation.cegepdrummond.ca.

Les étudiants, les représentants des municipalités, les membres du CA et de la direction du collège étaient au Café Clovis pour la remise de 6 600 $ en bourses pour encourager la relève locale.

Le 27 octobre, 15 municipalités de la MRC de Drummondville ont réitéré leur soutien aux étudiants du Cégep de Drummondville par l’octroi de bourses de réussite. Cet événement organisé par la Fondation du Cégep de Drummondville a permis aux représentants des municipalités d’en connaitre un peu plus sur le parcours des récipiendaires en provenance de leur territoire ainsi que sur leurs projets d’avenir. Échanges, plaisir et rencontres étaient au rendez-vous!

Près de 30 années de partenariat

La remise des bourses des municipalités est devenue une tradition entre les municipalités, le Cégep de Drummondville et la communauté étudiante. Les représentants des municipalités, les membres des conseils d’administration du Cégep et de la Fondation, ainsi que les directeurs étaient présents jeudi soir afin d’encourager des étudiants en première année d’un programme qui ont choisi de poursuivre leurs études supérieures à Drummondville.

M. Paul Gagné, trésorier au conseil d’administration de la Fondation du Cégep de Drummondville a souligné l’importance de ce maillage avec la MRC de Drummond.

« Tous ensemble, nous avons le pouvoir de faire une différence dans la vie et l’avenir des jeunes, en leur permettant d’étudier à proximité de leur domicile, en leur offrant un milieu de vie stimulant et favorisant le bien-être et la réussite, et en leur donnant des moyens pour soutenir leurs ambitions. » a-t-il mentionné.

Notons que pour être admissibles, les étudiants devaient satisfaire aux critères de réussite du Cégep de Drummondville et, bien entendu, provenir de l’une des municipalités partenaires du programme de bourses de la MRC de Drummond.

Un événement propice pour le réseautage entre les étudiants provenant de la MRC de Drummond et les différents représentants des municipalités.

6 600 $ en bourses

Cette année, ce sont 21 étudiants qui ont bénéficié de la générosité des municipalités, se partageant 6 600 $ en bourses. Les municipalités donatrices sont : Drummondville, L’Avenir, Notre-Dame-du-Bon-Conseil (Paroisse), Saint-Bonaventure, Saint-Cyrille-de-Wendover, Saint-Germain-de-Grantham, Saint-Guillaume, Saint-Lucien, Saint-Majorique-de-Grantham, Saint-Pie-de-Guire, Sainte-Brigitte-des-Saults, Saint-Edmond-de-Grantham, Durham-Sud, Lefebvre, Wickham.

Madame Stéphanie Lacoste, mairesse et préfète de la MRC de Drummond a d’ailleurs fait référence aux étudiants en tant que bâtisseurs de demain. « Grâce à vous, à votre engagement, il est possible de bâtir une société qui possède une culture riche, vivante avec des créateurs, des scientifiques et surtout des citoyens engagés. Vous êtes nos ingénieurs, techniciens, professeurs, adjoints et même des politiciens de demain. » a-t-elle affirmé.

Photo des prestations artistiques en direct combinant les programmes de Danse, Musique et Techniques professionnelles de musique et chanson.

Ce samedi 15 octobre, plus de 1000 personnes se sont réunies au Cégep de Drummondville afin de souligner la réussite des 649 finissants 2021-2022 lors de la Cérémonie de remise des diplômes, l’événement collégial le plus symbolique de l’année.

Amis, familles et membres du personnel ont pu célébrer les diplômés des programmes de la formation technique et de la formation continue lors de la cérémonie du matin, suivie des programmes préuniversitaires et artistiques en après-midi.

Prestations artistiques de la communauté étudiante

La cérémonie a suscité toute une gamme d’émotions, et ce, dès l’entrée officielle des diplômés. Ponctuée de numéros artistiques d’étudiants des programmes de Danse, Musique et Techniques professionnelles de musique et chanson, cette journée laissera un heureux souvenir dans les mémoires des centaines de personnes présentes. Notons que les étudiants du programme Technologies sonores ont également contribué au succès de l’événement sur le volet technique. Une excellente façon de combiner théorie et pratique, et ce, par le biais des Productions artscène, la maison de production du collège!

Un taux de diplomation record

M. Mario Carrier, directeur des études, en a profité pour souligner le taux record de diplomation « 649, c’est le nombre de diplômés pour l’année 2021-2022 au Cégep de Drummondville. Depuis que l’on comptabilise nos données, jamais nous n’avons eu autant de finissants et de finissantes! » a-t-il énoncé. Le Cégep de Drummondville est fier d’être un acteur important dans l’augmentation de la diplomation au Centre-du-Québec qui a noté une croissance de 7 % en comparaison à l’an dernier dans la région.

M. Martin Champoux, député de Drummond à la Chambre des communes, est venu remettre le prix de la Médaille académique du gouverneur général à Camylle Blanchette, qui a obtenu son diplôme d’études collégiales avec la plus haute moyenne générale, tous programmes confondus.

Une fondation qui a la réussite à cœur

En plus d’être un événement de la plus haute importance pour l’établissement collégial, la cérémonie est aussi l’occasion de remettre des distinctions à des diplômés s’étant grandement démarqués par leurs résultats scolaires exceptionnels. Ainsi, la Fondation du Cégep de Drummondville a remis des bourses totalisant 3 500 $ à quatre étudiants ayant eu les meilleures moyennes parmi tous les diplômés.

Le Prix excellence à la formation continue (500 $) a été décerné à Pascale Magny, diplômée en Bureautique. Le Grand prix étudiant à la Formation continue (1000 $) a été remis à Marc-André Sarrazin, diplômé en Inspection en Bâtiment, quant au Grand Prix étudiant en formation préuniversitaire (1000 $) a été attribué à Laurence Roy, diplômée en Sciences de la nature. Finalement, Camylle Blanchette s’est mérité le Grand prix étudiant en formation technique (1000 $) en plus de la Médaille académique du gouverneur général, une distinction offerte à la personne finissante ayant terminé avec la plus haute moyenne générale.

Diffusion en direct
Les cérémonies de remise des diplômes étaient diffusées en direct sur le compte YouTube du Cégep de Drummondville. Il est possible de les voir ou les revoir par le biais des liens suivants :

La Fondation du Cégep de Drummondville revient cette année avec son activité de financement Loto-Voltigeurs, un tirage au profit des équipes sportives du Cégep de Drummondville et de la communauté étudiante.

Ainsi, 3 000 billets ont été mis en vente ce 1er septembre sur le site de la Fondation du Cégep de Drummondville. Au coût de 20 $, chaque billet donne une chance de remporter l’un des 30 prix d’une valeur totale de 6 800 $ dont des séjours tout inclus, des laissez-passer pour des événements sportifs ou culturels, des équipements de sport et plus encore.

La Fondation encourage toute la population à participer à cette activité de financement dont la totalité des profits ira aux étudiantes et étudiants du Cégep de Drummondville.

 

M. Rock Moisan, président de la Fondation du Cégep de Drummondville, M. Pierre Leblanc, directeur général du Cégep de Drummondville ainsi que M. Christian Mercier, président directeur général d’UV Assurance affichant fièrement le montant de 22 500 $ récolté lors de la soirée. (Photo : Service des communications)

La deuxième édition de l’événement-bénéfice signature de la Fondation du Cégep de Drummondville, Art Tonik, présenté par UV Assurance, a eu lieu le 2 juin dernier sous un chapiteau à l’avant du collège. C’est lors d’une soirée bulles & bouchées que les convives ont pu vivre une expérience unique mariant les arts, les affaires et la fine cuisine, le tout ayant permis de récolter 22 500 $.

Les participants étaient heureux de se retrouver et d’assister à un événement aussi coloré et festif mettant en lumière les talents exceptionnels de chez nous. Une soirée des plus mémorables!

 

Des porte-paroles impliqués

Cette année, Jessica Harnois, sommelière, conférencière et entrepreneure, ainsi que l’artiste Mort, diplômé en Arts visuels du Cégep de Drummondville ont agi à titre de porte-paroles lors de cette soirée créative qui a culminé avec des encans crié et silencieux. Au total, plus de 2 500 $ ont été amassés grâce à l’encan silencieux et 3 950 $ grâce à l’encan crié. C’est madame Guylaine Romanesky, de Promutuel assurance Centre-Sud qui s’est portée acquéreur de l’œuvre circulaire colorée de l’artiste Mort.

Madame Guylaine Romanesky, directrice générale de Promutuel Assurance Centre-Sud, a fait l’acquisition l’œuvre exclusive de l’artiste Mort lors de l’encan crié. Elle pose accompagnée des porte-paroles de la soirée, Jessica Harnois et l’artiste Mort ainsi que de Monsieur Rock Moisan, président de la Fondation du Cégep de Drummondville.

 

Création d’œuvres en direct

Les dix-neuf étudiants-artistes ou diplômés du programme d’Arts visuels ont pu se produire en direct avec le médium de leur choix et dans un délai raccourci, au plus grand bonheur des convives qui ont pu découvrir le processus créatif des artistes sous leurs yeux. Le prix coup de cœur accompagné d’une bourse de 500 $ a été décerné à Geena Lemire, diplômée du Cégep de Drummondville.

Formule bulles & bouchées 

La soirée, ponctuée d’accords de bulles sélectionnées par la sommelière Jessica Harnois et de bouchées préparées exclusivement pour l’événement par le chef de l’Odika, a transporté les cinq sens des invités.

 

Les invités ont pu voir de près le processus créatif des dix-neuf étudiants-artistes ou diplômés du programme d’Arts visuels du Cégep de Drummondville qui ont accepté le défi de peindre en direct. Toutes les toiles réalisées ont été vendues à l’encan silencieux. (Photo : Service des communications)

 

 

Un soutien des entreprises de la région

« Cet événement-bénéfice permet à la Fondation d’avoir des bases solides et, à notre cégep d’aller plus loin, de réaliser des projets d’envergure qui seraient autrement impossibles à réaliser. », a d’entrée de jeu mentionné le président de la Fondation du Cégep de Drummondville, Rock Moisan.  « La Fondation tient donc à remercier ses partenaires : inc. Formation conseil aux entreprises, les Productions artscène, Promutuel Assurance Centre-Sud, la Ville de Drummondville, le Groupe Boissonneault, LavXel, Énergie 92,1, l’Express, la Jeune Chambre et l’Odika, sans oublier UV Assurance, qui nous accompagne dans ce projet à titre de présentateur. », a-t-il renchéri.

C’est lors de la 36e édition du Gala reconnaissance étudiante que Luka Bordeleau, diplômé en Musique, profil virtuose violoncelle, et maintenant finissant en interprétation, a reçu le titre Personnalité étudiante 2022 du Cégep de Drummondville. Ce titre s’accompagne d’une bourse de 1 500 $ offerte par la Fondation du Cégep de Drummondville, qui a remis, grâce à la générosité de précieux donateurs, 33 500 $ en bourses cette année.

Le parcours de Luka Bordeleau est marqué de multiples projets et reconnaissances. Il a déjà remporté le prix Ambassadeurs Cégep Drummond à deux reprises, de même que plusieurs reconnaissances dignes de mention dont la Personnalité engagée Forces AVENIR et la prestigieuse bourse Loran pour laquelle il a su se démarquer parmi 5174 canadiens exceptionnels. « Je suis très surpris, confus et heureux en même temps. Ce prix, je l’ai eu grâce à l’encouragement de mes pairs, de ma famille, de ma communauté. Je suis fier d’avoir pu faire une différence dans mon cégep ainsi que dans mon milieu. » a énoncé Luka Bordeleau, récipiendaire de trois distinctions lors du gala.

Mentionnons que Charles Cardinal (Techniques de comptabilité et de gestion) et Émily Valois (Sciences de la nature et Danse), les deux candidats en lice pour devenir la Personnalité étudiante, ont tous deux remporté le Prix Ambassadeur Cégep Drummond qui s’accompagne d’une bourse de 1 000 $ offerte par le Groupe Therrien afin de souligner leurs parcours exceptionnels.

 

Des personnalités pour chaque programme d’études

En somme, ce sont 86 étudiantes et étudiants qui ont été soulignés lors du gala reconnaissance étudiante qui mettait en lumière des finalistes pour chaque programme d’études en plus de reconnaissances de formation générale, de vie étudiante et de formation continue. C’est donc un total de 33 500 $ qui a été remis en bourses lors de la soirée, un montant important pour la Fondation du Cégep de Drummondville qui redonne 100 % des dons qu’elle reçoit.

Monsieur Pierre Vigeant, directeur de la Fondation du Cégep de Drummondville a tenu à remercier du fond du cœur ses précieux donateurs qui sont fidèles au poste malgré le raz de marée que connaît la philanthropie ces dernières années. « Grâce à l’appui de nos généreux donateurs, c’est plus de 70 000 $ en bourses qu’offre annuellement notre fondation aux étudiants et étudiantes du Cégep de Drummondville. L’an dernier, c’est un nombre record de bourses qui a été octroyé, soit 224. Du jamais vu, et ce, dans un contexte des plus particulier. » a-t-il énoncé au début du gala.

 

Une générosité qui permet de souligner l’excellence, l’implication et la persévérance

La Fondation du Cégep de Drummondville, qui gère l’ensemble des fonds amassés dans le cadre du programme de bourses, tient à remercier tous les généreux donateurs de bourses qui encouragent la jeunesse et croient en l’enseignement supérieur : Le Groupe Therrien, la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec, Normand W. Bernier (ancien directeur général du Cégep de Drummondville), le Syndicat du personnel de soutien du Cégep de Drummondville, la Fondation Monseigneur Parenteau, Cain Lamarre, Valmetal, FBL – Société de comptables professionnels agrées, Soucy, Cévimec-BTF, le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep de Drummondville, Luc Simard (enseignant au Cégep de Drummondville), le Club Rotary Drummondville-Malouin, le Syndicat du personnel professionnel du Cégep de Drummondville, la Caisse Desjardins de Drummondville, l’École Formation Danse, le Comité local des cadres du Cégep de Drummondville, iA Groupe financier (Industrielle Alliance), Nmédia, la Maison des arts Desjardins de Drummondville, le Groupe Drumco, la direction générale et la direction des études du Cégep de Drummondville, Sébastien Shneeberger, député de Drummond-Bois-Francs et Martin Champoux, député de Drummond.

 

La communauté étudiante au rendez-vous

Rappelons que l’animation de la soirée a été assurée par deux étudiantes dynamiques et volontaires : Jade Pinard et Valentine Samson. La technique, la direction artistique et l’orchestre maison ont été pris en charge par des étudiants de talents pour une salle Georges-Dor bien remplie. Différentes prestations artistiques en musique, en chant et en danse ont également ponctué la soirée au grand bonheur de tous. Il est d’ailleurs possible de visionner le Gala reconnaissance étudiante 2022 en rediffusion sur le compte YouTube du Cégep de Drummondville.

Le 19 avril dernier, le Cégep de Drummondville et sa fondation ont reconnu le leadership, l’engagement et les compétences entrepreneuriales d’étudiants par le biais d’une activité de reconnaissance pour les concours suivants : Devenir entrepreneur, Forces Avenir ainsi que le Défi OSEntreprendre.

 

Concours Devenir entrepreneur

La soirée a débuté par la remise des prix pour la première édition du concours Devenir entrepreneur, un concours interne au collège, présenté par la Fondation du Cégep de Drummondville. Réalisé dans le cadre d’un cours offert aux étudiants en Gestion de commerces et en Techniques de comptabilité et de gestion, le travail consistait à préparer de façon la plus réaliste possible le démarrage d’une entreprise en fournissant un plan d’affaires détaillé, précis et réaliste en plus de faire une présentation professionnelle devant un comité qui a pris le rôle de bailleurs de fonds.

Maxime Valiquette-Chapleau, directeur régional La Ruche Centre-du-Québec, membre du jury du concours et représentant de la Fondation du Cégep de Drummondville a présenté les lauréats :  Olivier Audet, Christopher Leblanc, Thomas Lessard et James Raymond-Savoie, pour le projet King’s Shop. Ils obtiennent chacun une bourse de 200 $ offerte par la Fondation du Cégep de Drummondville.

 

Forces Avenir

Ensuite, Pierre Vigeant, directeur des communications, des affaires étudiantes et du développement international a pris la parole afin d’annoncer les deux projets lauréats Forces Avenir dans les catégories suivantes : Entraide, paix et justice ainsi qu’Arts, lettres et culture.

Les lauréats locaux sont : Nicolas Bernard, Laure-Charlotte Côté et Danika Ouellet, pour le projet Solidarité Alimentaire de l’Association générale étudiante du Cégep de Drummondville, et Laure-Charlotte Côté pour le projet Buzzcut Métropole.

Soulignons que Forces Avenir vise à reconnaître, à honorer et à promouvoir l’engagement étudiant dans des projets qui contribuent à la formation de citoyens conscients, responsables, actifs et persévérants, à la fois enracinés dans leur collectivité et ouverts sur le monde.

 

Défi OSEntreprendre

Le troisième segment de la soirée consistait à récompenser les initiatives entrepreneuriales dans le cadre du Défi OSEntreprendre qui soutient le développement de l’esprit d’entreprendre en mettant en lumière les élèves et les étudiants que ce soit au niveau primaire, secondaire, collégial ou universitaire.

Stéphanie Bédard, directrice générale par intérim, ARDECQ, responsable du Défi OSEntreprendre pour la région Centre-du-Québec a pu expliquer le volet scolaire du défi, notamment au collégial.

Le lauréat local et régional dans la catégorie individuelle et petit groupe est Olivier Audet, avec son projet De Pion à Dame. Il a décroché une bourse de 250 $ offerte par la direction des études du Cégep de Drummondville, en plus d’une bourse de 500 $ en tant que lauréat régional. « Je sens que j’ai un impact immense dans la vie des gens avec mon projet. En tant que président du club entrepreneur, je souhaite mobiliser mes pairs dans leur passion! » a-t-il mentionné.

Dans la catégorie Collégial collectif, Solidarité Alimentaire, un projet de l’Association générale étudiante du Cégep de Drummondville a remporté les honneurs en tant que lauréat local et régional accompagné d’une bourse de 350 $ et de 500 $. Notons qu’en tant que lauréats régionaux, les projets d’Olivier Audet et de Danika Ouellet se propulsent à la finale nationale du Défi OSEntreprendre le 6 juin prochain à Québec.

Félicitations à tous les récipiendaires!

M. Mario Carrier, directeur des études au Cégep de Drummondville, Mme Lyne Préseau, conseillère en ressources humaines chez Promutuel Assurance Centre-Sud, Raphaël Hamel, étudiant en Techniques de services financiers et d’assurances, ainsi que M. Pierre Vigeant, directeur de la Fondation du Cégep de Drummondville.

Le 26 avril, la Fondation du Cégep de Drummondville a souligné, dans le cadre d’un événement de remise de bourses, le maillage extraordinaire qui existe entre des entreprises de la région et des étudiants des programmes de Techniques de services financiers et d’assurances et de Techniques de génie mécanique. Il s’agit d’une initiative porteuse et positive, autant pour les jeunes que pour les organisations partenaires.

Ainsi, cinq étudiants se sont vu offrir une bourse de parrainage de 300 $ à 400 $ par session, et ce, tout au long de leur formation, pour un total entre 1 800 et 2 400 $ grâce aux entreprises suivantes : Promutuel Assurance Centre-Sud, UV Assurance, Alliance Avantages Sociaux, Banque Nationale et le Groupe Soucy. En plus d’une bourse, ces étudiants ont la possibilité d’effectuer un stage estival en entreprise et de préserver un emploi à temps partiel durant l’année scolaire.

Techniques de services financiers et d’assurances : un secteur en demande

Le Cégep de Drummondville étant la seule maison d’enseignement supérieur à offrir le programme de Techniques de services financiers et d’assurances au Centre-du-Québec, en Mauricie et en Estrie, le maillage avec les entreprises de la région s’est fait naturellement lors de l’implantation du programme il y a deux ans.

Les étudiants de premières années qui ont été sélectionnés cette année sont : Raphaël Hamel (Promutuel Assurance Centre-Sud), Simon Ollivier (Banque Nationale), Robert Fillion (Alliance Avantages Sociaux) et Émilie Esquerdo (UV Assurance).

Notons également que Promutuel Assurance Centre-Sud est LÀ pour la relève pour une deuxième année consécutive. « Promutuel Assurance Centre-Sud est très fière d’être partenaire principal du programme d’études Techniques de services financiers et d’assurances, afin d’aider les étudiants de sa région à réaliser leurs ambitions, en les soutenant dans leur parcours d’études. C’est ça la différence Promutuel Assurance! » a souligné madame Lyne Préseau, conseillère en ressources humaines de Promutuel Assurance Centre-Sud.

M. Mario Carrier, directeur des études au Cégep de Drummondville, M. Éric Bédard, enseignant en Techniques de génie mécanique, Mme Julie Chagnon, conseillère en ressources humaines chez le Groupe Soucy, Jason Beaubien, étudiant en Techniques de génie mécanique, Mme Joanie Mailhot, conseillère en communication chez le Groupe Soucy, ainsi que M. Pierre Vigeant, directeur de la Fondation du Cégep de Drummondville.

Une main-d’œuvre qualifiée

Depuis 10 ans déjà que le Groupe Soucy s’est allié à la Fondation du Cégep de Drummondville afin d’encourager la persévérance des étudiants en Techniques de génie mécanique. C’est par le biais de ce partenariat que Jason Beaubien est l’étudiant récipiendaire de la Bourse de parrainage Soucy cette année.

Rappelons que dès l’automne prochain, les étudiants en Techniques de génie mécanique bénéficieront d’installations à la fine pointe de la technologie et d’une formule d’apprentissage DUAL unique grâce au Centre national intégré du manufacturier intelligent (CNIMI), propulsé par le Cégep de Drummondville et l’UQTR.

Pierre Vigeant, directeur de la Fondation, a tenu à remercier les entreprises partenaires de ce maillage exclusif. « La Fondation du Cégep de Drummondville est reconnaissante d’avoir des partenaires qui ont à cœur la relève d’ici. En choisissant de parrainer des étudiants, vous les encouragez à persévérer et à entrevoir leur avenir professionnel avec optimisme », a-t-il conclu.

Pierre Leblanc, directeur général du Cégep de Drummondville, Pierre Vigeant, directeur de la Fondation du Cégep de Drummondville, Manoushka Ross, directrice générale de Vins au féminin représentant Jessica Harnois, l’Artiste Mort et Christian Mercier, président-directeur général de UV Assurance.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que la Fondation du Cégep de Drummondville a annoncé aujourd’hui le retour de son événement-bénéfice signature Art Tonik, qui aura lieu le 2 juin 2022, en formule extérieure avec dégustation de bulles et de bouchées.

La Fondation du Cégep de Drummondville, qui remettra la totalité des profits à la communauté collégiale, est très heureuse de mettre sur pied cette 2e édition tant attendue, comme l’exprime Pierre Vigeant, directeur de la Fondation : « La première édition remontant à 2019, nous sommes extrêmement ravis que le contexte sanitaire permette la tenue de cet événement qui marquera le printemps 2022! Nous espérons que la communauté d’affaires, notamment la relève entrepreneuriale, soit au rendez-vous. »

 

La sommelière Jessica Harnois et l’artiste Mort, porte-paroles de l’événement

Si Art Tonik permet de découvrir le processus créatif d’artistes accomplis de la région et de la relève grâce à la réalisation d’œuvres en direct, il facilite également la rencontre de deux univers, soit le monde des affaires et le milieu artistique. Ainsi, Jessica Harnois, sommelière, conférencière et entrepreneure reconnue dans le domaine des affaires et sommité influente de la sommellerie au Québec et à l’international, et l’artiste Mort, diplômé en Arts visuels au Cégep de Drummondville, notamment reconnu pour son œuvre sur l’autobus de campagne du PQ il y a quelques années, seront les porte-paroles de cette soirée créative enlevante qui culminera avec des encans crié et silencieux.

 

L’artiste Mort, lors de la conférence de presse du 20 avril dernier.

Une programmation haute en couleur

  • Réseautage
  • Création d’œuvres en direct
  • Dégustation de bulles et de bouchées gastronomiques
  • Encans (silencieux et crié)
  • Dévoilement d’une murale
  • Ambiance électrisante

 

De précieux partenaires

Pour une deuxième année, la Fondation du Cégep de Drummondville peut à nouveau compter sur la participation d’UV Assurance à titre de présentateur d’Art Tonik.

« Après deux ans d’arrêt, nous sommes vraiment heureux de renouer avec cet événement rassembleur qui permet aux étudiants du Cégep d’exprimer leur talent artistique en complicité avec le milieu des affaires. La Fondation joue un rôle important pour l’avenir de nos jeunes et ensemble, nous contribuons à bâtir une société du savoir où l’esprit critique, développé par l’éducation supérieure, favorise des décisions raisonnées, durables et innovantes », a exprimé M. Christian Mercier, président-directeur général de la mutuelle.

La Fondation remercie également les autres partenaires qui rendent possible la mise en œuvre d’Art Tonik : Promutuel Assurance Centre-Sud, la Ville de Drummondville, Énergie 92,1, L’Express, LavXel et l’Odika.

Les billets sont en vente en ligne sur le site Web de la Fondation du Cégep de Drummondville (www.cegepdrummond.ca/fondation/art-tonik/) au coût de 100 $.