Logo cégep
object(stdClass)#18407 (4) { ["slug"]=> string(5) "cegep" ["name"]=> string(6) "Cégep" ["home_url"]=> string(28) "https://www.cegepdrummond.ca" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

Benjamin Roy

Techniques de génie mécanique

 

Salut à toi, étudiant du secondaire. Je me présente : Benjamin Roy, ambassadeur de techniques de génie mécanique de Drummondville. Avant de trop te parler de la technique, je vais te parler un peu plus de moi. Depuis le début de ma jeunesse, j’ai toujours aimé bricoler avec les restants ou les pièces inutilisables dans le garage à mon père. Je pouvais me construire des véhicules ou même des outils pour m’aider à faire des cabanes dans les bois. Aussi, j’ai toujours souhaité inventer une machine et faire la conception d’une toute nouvelle invention.

Alors, j’ai choisi de m’inscrire en génie mécanique, car cette technique me permet de pratiquer cette passion en même temps d’en voir plus sur le domaine du génie mécanique. De plus, dès la fin de ma technique, je peux continuer mon cheminement à l’université en Génie mécanique ou aller sur le marché du travail en tant que technicien en génie mécanique.

Tout au long de ma technique, j’apprends à comprendre les principes de l’usinage, à faire la conception d’un prototype, je comprends et exécute un contrôle de qualité, j’apprends la base de l’automatisation, et bien plus encore. Aussi, en TGM, tu pourras participer à plusieurs projets intéressants comme : Science on tourne et l’épreuve synthèse de programme qui persiste à faire une conception et la fabrication complète d’une machine lors de ta dernière année.

Alors, pour bien décrire un étudiant en TGM, les qualités que l’on retrouve le plus sont : débrouillard, créatif, manuel, autonome, minutieux, apte à travailler en équipe, et bien plus encore. Pour finir ma présentation, je peux vous affirmer que si j’avais à recommencer mon cheminement au cégep, je reprendrais la technique en génie mécanique pour revivre ce merveilleux parcours que j’ai vécu.