Logo cégep
object(WP_Term)#14444 (12) { ["term_id"]=> int(598) ["name"]=> string(29) "Corporatif (ne plus utiliser)" ["slug"]=> string(10) "corporatif" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(598) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(171) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(113) "https://www.cegepdrummond.ca/2017/02/16/cegeps-en-spectacle-de-plume-et-dencre-en-route-pour-la-finale-regionale/" ["parent_id"]=> int(8012) }

8012

16 février 2017

Cégeps en spectacle : «De plume et d’encre» en route pour la finale régionale!

C’est le groupe «De plume et d’encre», avec son numéro «Long longtemps», qui a charmé les juges lors de la finale locale du 38e concours Cégeps en spectacle, présentée à la salle Georges-Dor du Cégep de Drummondville.

Grâce à une prestation démontrant leur immense talent d’auteurs-compositeurs-interprètes, Olivier Chenard, Samuel Beaudoin, Antony Linteau, Amélie Marchand et Clodie Geoffroy sont repartis non seulement avec le 1er prix, mais aussi avec le prix Les Trois Accords qui leur offrira l’opportunité de se produire en spectacle durant 30 minutes lors de la prochaine édition du Festival de la poutine.

Rappelons qu’à titre de gagnant du concours, le groupe mérite une bourse de 500 $ offerte par la Maison des arts Desjardins Drummondville, en plus d’avoir la possibilité de représenter le Cégep à la finale régionale du 25 mars prochain, qui aura lieu au Cégep de Sherbrooke.

«Remporter ce prix en plus du  prix pour le Festival de la poutine a été un grand accomplissement pour nous puisqu’à la base, nous nous étions inscrits dans le but d’avoir un peu de visibilité. Jamais nous ne visions la première place, vue la grande qualité des numéros présentés au Cégep de Drummondville. Il y a eu beaucoup de préparation pour la création de notre chanson et, même si nous n’avions rien gagné du tout, j’aurais été très fier du contenu présenté pour la soirée. Cette victoire va renforcer les liens de tous les membres de «De plume et d’encre» et c’est toujours dans le but d’avoir du plaisir que nous allons faire la finale régionale. Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes; peu importe la suite, ce n’est que le début pour nous!», a commenté Olivier Chenard, membre du groupe gagnant.

Au total, ce sont 10 numéros qui ont été présentés à cette finale locale, devant une salle comble. Le jury, qui a eu la complexe tâche de déterminer les gagnants, était composé de 17 juges, tous des professionnels de la région ou diplômés du Cégep qui œuvrent aujourd’hui dans le milieu artistique dans des domaines tels que le théâtre, la culture en général, la musique, la critique culturelle, le développement, la direction générale d’orchestre, l’enseignement, etc.

En plus des prix remportés par le groupe «De plume et d’encre», le numéro «Cirque et piano», création de Guillaume Lemieux et Sévane Gurunlian, a mérité la seconde place, assortie d’une bourse de 250 $ offerte par l’Association générale étudiante du Cégep de Drummondville.

Le public avait aussi la possibilité de voter pour son prix Coup de cœur de la soirée. Cette année, c’est le numéro Heptappela, une prestation originale offerte par un groupe composé de sept étudiants, qui a ravi le cœur du public et a ainsi reçu une bourse de 150 $, gracieuseté de la Direction des affaires étudiantes et des communications du Cégep de Drummondville.

«Je tiens à féliciter les gagnants et gagnantes de cette 38e finale locale, mais également tous les autres artistes qui se sont dévoués corps et âme au cours des derniers mois. La créativité, le talent et le professionnalisme étaient une fois de plus au rendez-vous cette année. Prendre part à Cégeps en spectacle, c’est vivre une expérience de scène marquante, à la fois incomparable et inoubliable», a commenté le directeur à la Direction des affaires étudiantes et des communications du Cégep de Drummondville, Dominic Villeneuve.

 

Une édition hautement professionnelle

Cette 38e finale locale a permis de démontrer à l’assistance tout le professionnalisme et l’étendue des compétences du Cégep de Drummondville en arts de la scène. En plus des numéros artistiques de très grande qualité présentés par les concurrents, des étudiants en Technologies sonores ont pris part à la sonorisation et à l’organisation technique de l’événement. D’autres étudiants ont aussi participé à titre de bénévoles, alors que des diplômés du Cégep, aujourd’hui artistes accomplis, ont joué le rôle de «coachs» afin de bien conseiller les candidats au concours.

On ne peut également passer sous silence la remarquable prestation des deux étudiants animateurs de la soirée, Élisabeth Bentamy et Maxime Duchesne. Leur solide performance, à la fois drôle, dynamique et pertinente, a complété en beauté la distribution de cette soirée mémorable et a permis au public d’assister à un spectacle digne des plus grandes salles.

«Je constate que nous atteignons à chacune des éditions un niveau de qualité de plus en plus grand. Le talent, l’originalité, la complexité des numéros et de l’animation se démarquent de façon admirable. C’est vivifiant de travailler sur un projet étudiant aussi rayonnant. Les participants, les techniciens et les bénévoles forment une belle «gang» qui partage cette belle énergie. Je me considère chanceuse d’être témoin de ça chaque année!» a pour sa part conclu Catherine Laforce, technicienne en loisirs à la vie socioculturelle au Cégep de Drummondville.

Un album photos complet de l’événement est disponible sur la page Facebook du collège.

À propos du Cégep de Drummondville

Le Cégep de Drummondville offre de la formation initiale à plus de 2300 étudiants inscrits dans sept programmes préuniversitaires et douze programmes techniques menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC). Le collège a développé sa carte des programmes autour des arts, des doubles DEC et des technologies, tout en faisant de la réussite et de l’accessibilité les deux valeurs fondamentales de sa mission éducative.

La Formation continue propose, par ailleurs, une quinzaine d’attestations d’études collégiales (AEC) visant la réinsertion professionnelle et le développement de compétences à plus de 400 étudiants-adultes, sans compter les quelque 1000 participants des ateliers ouverts à la population, de la Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) et des formations en entreprises formés annuellement.

Véritable milieu de vie, le collège se veut à l’image de sa communauté : dynamique et résolument tourné vers l’avenir.

– 30 –

Source :                                

Elise Laramée
Conseillère en communication
Direction des affaires étudiantes et des communications
Cégep de Drummondville
819.478.4671, poste téléphonique 4554
819.314.0174 (téléphone cellulaire et SMS)
elise.laramee@cegepdrummond.ca