Logo cégep
object(WP_Term)#14444 (12) { ["term_id"]=> int(598) ["name"]=> string(29) "Corporatif (ne plus utiliser)" ["slug"]=> string(10) "corporatif" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(598) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(171) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(102) "https://www.cegepdrummond.ca/2017/04/18/ni-viande-ni-objet-nous-sommes-contre-les-violences-sexuelles/" ["parent_id"]=> int(8040) }

8040

18 avril 2017

Ni viande ni objet : nous sommes contre les violences sexuelles

Le Cégep de Drummondville lance cette semaine à travers toute la communauté collégiale une campagne de sensibilisation et de prévention au sujet des violences à caractère sexuel.

Emboîtant le pas au Cégep de Sherbrooke, la campagne multiplateforme Ni viande ni objet : nous sommes contre les violences sexuelles sera déployée dans notre collège sur une période de deux semaines. Par cette initiative, notre collège souhaite mobiliser tant les étudiant que les membres du personnel et ses partenaires dans l’atteinte d’un objectif commun, soit celui de changer les mentalités et d’informer sur les ressources disponibles afin d’enrayer les actes de violences sexuelles.

Rappelons que les jeunes de 16 à 25 ans sont particulièrement exposés aux actes de violence à caractère sexuel, que ce soit à l’école, dans la rue, dans les bars ou en ligne. Les filles et les jeunes femmes sont particulièrement touchées. Les violences sexuelles (en personne et en ligne) portent atteinte à la dignité et à l’intégrité physique et psychologique des personnes visées et sont généralement de nature criminelle. Les dommages peuvent être considérables. Il est important que toute personne qui a besoin de soutien ou qui souhaite dénoncer un acte dont elle a été témoin ou victime puisse facilement et rapidement obtenir de l’aide et des réponses.(1)

Campagne multiplateforme en deux axes
Au cours des deux prochaines semaines, différents moyens de communication seront utilisés pour sensibiliser la communauté et faire de la prévention, principalement sur deux axes.

Tout d’abord, différents messages axés sur le consentement seront diffusés sur toutes les plateformes du collège : affichage sur les babillards, réseau de télévision interne, portail, site Web et page Facebook. Ceux-ci donneront de l’information sur ce qu’est le consentement en misant sur le respect de soi et le respect de ses partenaires.

Dans un deuxième temps, toujours en utilisant toutes les plateformes disponibles au collège, différents messages seront diffusés, cette fois axés sur la réalité et les faits au sujet des violences sexuelles, sur les façons d’intervenir et sur les ressources disponibles.


Unis contre les violences sexuelles : les équipes s’affichent

Lors de cette deuxième semaine de campagne, diverses équipes (directions, services, départements) afficheront leur appui à la campagne  en portant le t-shirt officiel  (ni viande ni objet : nous sommes contre les violences sexuelles) durant une journée. Elles souhaitent ainsi démontrer aux étudiants et étudiantes que des ressources existent au Cégep et qu’elles sont toujours disponibles pour aider une personne qui en aurait besoin.


Conférence gratuite au Clovis

Par ailleurs, veuillez prendre note que le mardi 25 avril, de 12 h à 14 h, au Clovis, la communauté collégiale sera invitée à assister à une conférence gratuite de sensibilisation et d’information, offerte en deux parties.

En premier lieu, les participants pourront entendre le témoignage d’une étudiante du collège, Sabine, qui a été victime d’agression dans son passé. Dans un message empreint de force et de maturité, elle partagera son vécu dans l’espoir d’éveiller les consciences et de faire changer les choses. Grâce à sa présence, cette étudiante démontrera que la violence sexuelle n’est pas seulement un sujet que l’on voit ailleurs dans l’actualité, mais bien une réalité qui peut être près de tous.

À la deuxième heure de cette conférence, soit à partir de 13 h, le CALACS La Passerelle, un organisme qui vient en aide aux victimes d’agression à caractère sexuel, donnera plus d’informations sur les meilleures choses à dire et à faire lorsque l’on reçoit le dévoilement d’une victime.

En tout temps, nous rappelons que la Direction des affaires étudiantes et des communications offre différents services de soutien aux étudiantes et étudiants qui en ont besoin. Si vous croyez qu’un ou qu’une d’entre eux a besoin d’aide, n’hésitez surtout pas à nous les référer.

Ensemble, soyons contre les violences sexuelles.

 

Dominic Villeneuve
Directeur
Direction des affaires étudiantes et des communications
819.478.4671, poste téléphonique 4500
dominic.villeneuve@cegepdrummond.ca

 

(1) Texte tiré du site Web :  http://cegepsherbrooke.qc.ca/contrelesviolencessexuelles