Logo cégep
object(WP_Term)#14451 (12) { ["term_id"]=> int(598) ["name"]=> string(29) "Corporatif (ne plus utiliser)" ["slug"]=> string(10) "corporatif" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(598) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(171) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(86) "https://www.cegepdrummond.ca/2017/05/03/inauguration-officielle-du-gymnase-andre-lamy/" ["parent_id"]=> int(8049) }

8049

3 mai 2017

Inauguration officielle du gymnase André-Lamy

Près de quatre ans après le décès accidentel de M. André Lamy, le Cégep de Drummondville perpétue sa mémoire en désignant son gymnase 1901 «Gymnase André-Lamy», un lieu symbolique où celui-ci a notamment été des plus actifs pendant quelque 25 ans avec les étudiants et les étudiantes des équipes intercollégiales, Les Voltigeurs.

Famille, amis, comparses Grands du sport de Drummondville et anciens collègues de M. Lamy se sont rassemblés, le 28 avril dernier au Cégep de Drummondville, pour rendre hommage à celui que tous considéraient comme le «père du sport» au collège.

«C’est grâce à André Lamy que le sport est aussi important au Cégep de Drummondville, et que les Voltigeurs sont devenus ce qu’ils sont aujourd’hui. Certes, des gens après lui ont repris le flambeau, mais il a fallu un défricheur pour leur montrer la voie», a souligné Dominic Villeneuve, directeur à la Direction des affaires étudiantes et des communications.

Un homme de projets qui ne comptait pas ses heures

Visionnaire, généreux et disponible, André Lamy était de tous les projets sportifs du Cégep : de la mise sur pied de l’Amicale des Voltigeurs aux sorties de ski ou de canot-camping, en passant par les Jeux du Québec à Drummondville et la construction d’un nouveau gymnase.

Lors de la soirée d’inauguration, la directrice générale du collège, Brigitte Bourdages, a d’ailleurs indiqué qu’il s’agissait presque du Cégep d’André. Fait que sa fille Marilou Lamy a d’ailleurs appuyé : «Nous sommes tous d’accord pour dire qu’André vivait ici. C’était notre deuxième maison. À une certaine époque, mon frère Yanic et moi pensions même que les collègues de mon père, Bob et Jack, étaient nos gardiens par défaut».

Par ailleurs, Mme Bourdages a confirmé le caractère singulier de l’inauguration du gymnase André-Lamy.

«Vous savez, procéder à une désignation toponymique dans une maison d’enseignement supérieur comme la nôtre, ce n’est pas banal. En fait, je dirais même qu’il s’agit d’un geste exceptionnel, réservé à des êtres d’exception, comme l’était André Lamy», a-t-elle lancé.

Un être d’exception

La demande de désignation toponymique a été adressée au collège par Les Grands du sport de Drummondville, sous l’égide de Jacques Roy. Ancien collègue et ami d’André Lamy. M. Roy a d’ailleurs souligné, dans un vibrant hommage, les qualités de meneur d’André, son engagement et ses idées d’avant-garde.

«C’est André Lamy qui a eu l’idée du concours pour dénicher le nom des équipes sportives du collège, Les Voltigeurs. André mentionnait qu’un Voltigeur devait être droit, fier, intègre, persévérant. C’était tout à son image», a-t-il affirmé.

Si, à l’époque, M. Lamy a fait prendre naissance au sport au Cégep de Drummondville, il aurait de quoi s’enorgueillir aujourd’hui puisque le collège compte maintenant 15 équipes sportives rassemblant près de 250 étudiants-athlètes.

À propos du Cégep de Drummondville

Le Cégep de Drummondville offre de la formation initiale à plus de 2300 étudiants inscrits dans sept programmes préuniversitaires et douze programmes techniques menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC). Le collège a développé sa carte des programmes autour des arts, des doubles DEC et des technologies, tout en faisant de la réussite et de l’accessibilité les deux valeurs fondamentales de sa mission éducative.

La Formation continue propose, par ailleurs, une quinzaine d’attestations d’études collégiales (AEC) visant la réinsertion professionnelle et le développement de compétences à plus de 400 étudiants-adultes, sans compter les quelque 1000 participants des ateliers ouverts à la population, de la Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) et des formations en entreprises formés annuellement.

Véritable milieu de vie, le collège se veut à l’image de sa communauté : dynamique et résolument tourné vers l’avenir.

 

– 30 –

 

Source :                                

Julie Dubois
Conseillère en communication
Direction des affaires étudiantes et des communications
Cégep de Drummondville
819.478.4671, poste téléphonique 4555
819.314.1666 (téléphone cellulaire et SMS)
julie.dubois@cegepdrummond.ca