Logo cégep
object(WP_Term)#14445 (12) { ["term_id"]=> int(598) ["name"]=> string(29) "Corporatif (ne plus utiliser)" ["slug"]=> string(10) "corporatif" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(598) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(171) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(92) "https://www.cegepdrummond.ca/2017/05/07/la-recherche-bien-vivante-au-cegep-de-drummondville/" ["parent_id"]=> int(8051) }

8051

7 mai 2017

La recherche : bien vivante au Cégep de Drummondville

Une délégation du Bureau de la recherche et de l’innovation (BRI) du Cégep de Drummondville participera, la semaine prochaine, au 85e congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), qui se déroulera à l’Université McGill sous le patronage de la Commission canadienne pour l’UNESCO.

Sous le thème «Vers de nouveaux sommets», le congrès de l’ACFAS verra également l’enseignant Étienne Beaulieu, du Département de littérature et de communication du collège, réaliser une communication orale (jeudi 11 mai, 15 h 30) intitulée «L’essai et ses autres formes : la prose».

C’est dans le cadre du colloque «Des racines et des ailes pour la recherche collégiale» que tiendra l’Association pour la recherche au collégial (ARC) dans la foulée du congrès de l’ACFAS que sera bien visible le Bureau de la recherche et de l’innovation du Cégep de Drummondville.

Ainsi, le 9 mai, entre 11 h 30 et 14 h 30, Matey Mandza, chercheur principal au Centre collégial d’expertise en gérontologie (CCEG), affilié au BRI du collège, et Nathalie Mercier, coordonnatrice du BRI, présenteront une communication affichée intitulée «Parcours de la dyade «personne proche aidante-aidé» : portrait et pistes d’intervention».

Le vieillissement de la population ne cesse de s’accélérer au Québec, et il faut s’adapter à ce nouveau paradigme. En termes de «prendre soin», par exemple, un acteur du mieux-être des aînés en perte d’autonomie remplit une fonction de plus en plus sollicitée : la personne proche aidante. Les représentants du Bureau de la recherche et de l’innovation du Cégep de Drummondville présenteront par le fait même les constats d’une étude réalisée au Centre-du-Québec ayant pour but d’évaluer les besoins et les attentes de la personne proche aidante et de comprendre sa relation avec la personne aidée. Les différentes rencontres issues de cette recherche auront permis de schématiser le parcours de cette dyade.

La recherche au collégial

Depuis leur création, les cégeps contribuent à l’accroissement du savoir et à l’avancement des sciences à travers des projets de recherche dans des champs d’application multiples et variés ainsi que par des collaborations fructueuses avec les universités. Les chercheurs du collégial exercent leurs activités de recherche au sein de leur département ou dans des groupes de recherche.

Les cégeps répondent à des besoins d’innovation et de transfert technologique dans les organisations et dans les entreprises, en particulier dans les PME, ou encore mènent des travaux axés sur le développement de pratiques sociales novatrices, dont les retombées profitent à la société dans son ensemble.

En créant des conditions propices à la recherche pour le personnel enseignant comme pour les étudiants ou encore le personnel professionnel ou de soutien, les cégeps favorisent l’émergence de la relève scientifique ainsi que la vitalité des programmes d’études.

Rappelons que le 85e congrès de l’ACFAS rassemblera plus de 2800 communications orales et affichées, sans compter 120 panels de discussion organisés dans 213 colloques scientifiques et enjeux de la recherche.

À propos du Cégep de Drummondville

Le Cégep de Drummondville offre de la formation initiale à plus de 2300 étudiantes et étudiants inscrits dans sept programmes préuniversitaires et douze programmes techniques menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC). Le collège a développé sa carte des programmes autour des arts, des doubles DEC et des technologies, tout en faisant de la réussite et de l’accessibilité aux études les deux valeurs fondamentales de sa mission éducative. La création des pôles d’excellence Arts, Santé et enjeux sociaux ainsi qu’Industrie et commerce lui ont permis de raffermir sa position de leader régional.

La Formation continue offre, par ailleurs, une quinzaine d’attestations d’études collégiales (AEC) visant la réinsertion professionnelle et le développement de compétences à plus de 400 étudiantes et étudiants-adultes, sans compter les quelque 1000 personnes participant chaque année à des ateliers de perfectionnement ouverts à la population, à la Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) ainsi qu’à des formations en entreprises.

Véritable milieu de vie, le collège se veut à l’image de sa communauté : dynamique et résolument tourné vers l’avenir.

– 30 –

Source :                          

Dominic Villeneuve, directeur

Direction des affaires étudiantes et des communications

Cégep de Drummondville

819.478.4671, poste téléphonique 4500

819.470.0282 (téléphone cellulaire et SMS)

dominic.villeneuve@cegepdrummond.ca

cegepdrummond.ca