Logo cégep
object(stdClass)#14446 (4) { ["slug"]=> string(5) "cegep" ["name"]=> string(6) "Cégep" ["home_url"]=> string(28) "https://www.cegepdrummond.ca" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

23 mai 2017

La recherche : bien vivante au Cégep de Drummondville

Le collège bien représenté au 85e congrès de l’ACFAS

Une délégation du Bureau de la recherche et de l’innovation (BRI) du Cégep de Drummondville a participé, la semaine dernière, au 85e congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), qui s’est déroulé à l’Université McGill sous le patronage de la Commission canadienne pour l’UNESCO.

C’est dans le cadre du colloque «Des racines et des ailes pour la recherche collégiale» qu’a tenu l’Association pour la recherche au collégial (ARC) dans la foulée du congrès de l’ACFAS que le Bureau de la recherche et de l’innovation du Cégep de Drummondville s’est démarqué.

Ainsi, le 9 mai, entre 11 h 30 et 14 h 30, Matey Mandza, chercheur principal au Centre collégial d’expertise en gérontologie (CCEG), affilié au BRI du collège, accompagné de  Nathalie Mercier, coordonnatrice du BRI, a présenté une communication affichée intitulée «Parcours de la dyade «personne proche aidante-aidé» : portrait et pistes d’intervention». C’est communication affichée a remporté le titre de L’affiche la plus dynamique de la journée du 9 mai. 

Le vieillissement de la population ne cesse de s’accélérer au Québec, et il faut s’adapter à ce nouveau paradigme. En termes de «prendre soin», par exemple, un acteur du mieux-être des aînés en perte d’autonomie remplit une fonction de plus en plus sollicitée : la personne proche aidante. Les représentants du Bureau de la recherche et de l’innovation du Cégep de Drummondville présenteront par le fait même les constats d’une étude réalisée au Centre-du-Québec ayant pour but d’évaluer les besoins et les attentes de la personne proche aidante et de comprendre sa relation avec la personne aidée. Les différentes rencontres issues de cette recherche auront permis de schématiser le parcours de cette dyade.