Logo cégep

1 septembre 2021

Trois projets de recherche-action pour améliorer l’expérience d’utilisation des technologies chez les personnes aînées

Le CCEG du Cégep de Drummondville s’allie à IGA et aux pharmacies Brunet et Jean Coutu, au CAB Drummond et à M2C2 Communications inc.

Des technologies numériques et téléphoniques telles qu’une plateforme pour l’achat d’épicerie ou le dossier santé en ligne ainsi qu’un système de réponse vocale interactive, sont bénéfiques en temps de pandémie, mais aussi post-pandémie. Elles contribuent à favoriser l’accès à des services essentiels en toute sécurité, en limitant les contacts sociaux, mais encore faut-il que les personnes aînées soient en mesure de les utiliser. C’est le fondement du programme de recherche initié par le Centre collégial d’expertise en gérontologie (CCEG) du Cégep de Drummondville qui, grâce à une subvention de près de 200 000 $ du Programme d’innovation dans les collèges et la communauté, administré par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, mènera trois projets de recherche-action pour favoriser l’accès à des services essentiels chez les aînés du Centre-du-Québec.

Le CCEG du Cégep de Drummondville, les Marchés IGA Clément de St-Nicéphore, de Drummondville et de St-Charles, le Brunet Karine Autotte & Jonathan Pinard, la pharmacie Stéphanie Benoit & Marie-Claude Chassé affiliée à Jean Coutu, le CAB Drummond et l’entreprise M2C2 Communications inc. s’unissent dans le cadre de ce programme de recherche de deux ans (2021-2023) pour mener les trois projets suivants :

  • Favoriser l’achat d’épicerie en ligne chez les personnes aînées;
  • Développer l’utilisation du système de réponse vocale interactive de la pharmacie chez les personnes aînées;
  • Faciliter l’utilisation du dossier santé en ligne de la pharmacie chez les personnes aînées.

Des recommandations seront émises aux entreprises partenaires afin d’améliorer l’expérience d’utilisation de ces technologies chez les personnes aînées – et leurs autres clients – et de mieux répondre à leurs besoins. Les autres entreprises du Canada – 318 IGA, 418 Jean Coutu et 159 Brunet, mais aussi d’autres commerces d’alimentation et pharmacies – pourront en bénéficier. Des capsules vidéo et des dépliants explicatifs et un accompagnement offert par des organisations à but non lucratif soutiendront les aînés dans leur utilisation de ces technologies. Leur accès à des services essentiels sera ainsi favorisé.

« Pour que les personnes aînées puissent vivre et vieillir chez elles le plus longtemps possible, le maintien de leur santé est primordial. Il importe alors qu’elles puissent s’alimenter et se procurer la médication requise », souligne Julie Castonguay, chercheure responsable du programme de recherche.