Logo cégep
object(WP_Term)#14405 (12) { ["term_id"]=> int(3) ["name"]=> string(25) "Cégep (nouveau site Web)" ["slug"]=> string(5) "cegep" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(3) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(436) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(46) "https://www.cegepdrummond.ca/urgence-medicale/" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

14 février 2022

Renouveler l’enseignement de la littérature au collégial

Une subvention du PAREA pour le Cégep Gérald-Godin et le Cégep de Drummondville

Catherine Bélec, enseignante en littérature au Cégep Gérald-Godin et coordonnatrice du LabSEL. 

Le Cégep Gérald-Godin et le Cégep de Drummondville ont obtenu une subvention du Programme de soutien à la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage (PAREA) d’un montant de 200 000 $ afin de mener une recherche collaborative avec vingt-sept enseignants et enseignantes de littérature provenant de onze collèges du réseau. Le projet, intitulé Une recherche collaborative pour renouveler l’enseignement de la littérature au collégial dans une optique de cohérence disciplinaire: l’intérêt d’une approche par compétence de la lecture, est mené par les chercheuses Catherine Bélec et Roxane Doré, enseignantes en littérature au Cégep Gérald-Godin et au Cégep de Drummondville. Cette recherche, débutée à l’automne 2021, vise à initier les personnes enseignantes participantes à une approche pédagogique centrée sur le développement d’une compétence en lecture littéraire afin d’en évaluer la désirabilité, la faisabilité et la viabilité.

L’approche proposée est issue d’une recherche exploratoire menée à l’automne 2020 auprès des trois groupes d’élèves de première session auxquels enseignaient alors les chercheuses.

Pour Roxane Doré, il était important de redonner du sens à la discipline : « Le prototype de l’approche a d’abord été construit pour réparer un bris de cohérence que nous percevions entre la centration des cours sur la production d’écrits analytiques et les buts de la littérature. Il visait à répondre à notre besoin personnel de retrouver le sens de l’enseignement de notre discipline et à permettre aux étudiants et étudiantes de mieux l’apprécier ».

Roxane Doré, enseignante en littérature et conseillère pédagogique à la valorisation de la langue et des compétences en littératie. 

Catherine Bélec, pour sa part, expose qu’un des objectifs du projet est de promouvoir la reconnaissance de la lecture littéraire en tant que compétence : « La lecture est une compétence complexe qui évolue tout au long de la vie. Elle permet d’apprendre, mais aussi de comprendre le monde et ses enjeux. Le fait que les devis des cours de français de la formation générale ne mentionnent pas, aujourd’hui, le développement des compétences en lecture constitue une incohérence au regard de l’importance reconnue de l’enjeu de la littératie dans notre société ».

La phase d’expérimentation de l’approche se conclura en mai 2022. Par la suite, des outils destinés au personnel enseignant seront rendus disponibles sur la plateforme web Enseigner la littérature au collégial (ELLAC). Le site proposera des autoformations, des outils didactiques, des scénarios d’apprentissage, des témoignages d’enseignants et d’enseignantes et des ressources pertinentes pour les personnes désireuses de travailler la lecture littéraire avec leurs étudiants et étudiantes.