Logo cégep
object(WP_Term)#18696 (12) { ["term_id"]=> int(3) ["name"]=> string(25) "Cégep (nouveau site Web)" ["slug"]=> string(5) "cegep" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(3) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(613) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(53) "https://www.cegepdrummond.ca/artistes-des-camps-2024/" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

22 février 2023

Le Cégep de Drummondville s’ajuste à la réalité du marché du travail en actualisant trois de ses programmes d’études

À l’automne 2023, les étudiants du Cégep de Drummondville inscrits en Gestion des opérations et de la chaîne logistique, Sciences humaines et Techniques d’intervention en criminologie intégreront des programmes fraîchement renouvelés. Ces derniers ont été revisités afin de répondre aux nouvelles exigences ministérielles, mais également afin de se coller davantage aux réalités du marché du travail.

« En tant qu’établissement d’enseignement supérieur, nous demeurons toujours à l’affût des nouvelles opportunités visant à favoriser la réussite de nos étudiants. Le fait d’actualiser nos programmes dans le but de rendre les apprentissages concrets constitue certainement un facteur important de réussite », affirme Mario Carrier, directeur des études et des technologies de l’information du Cégep de Drummondville.

GESTION DES OPÉRATIONS ET DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE
Tout d’abord, le programme Techniques de la logistique du transport élargit ses horizons par l’ajout de nouvelles compétences qui favorisent, entre autres, l’intégration de l’étudiant à la vie professionnelle en devenant Gestion des opérations et de la chaîne logistique.

Apprentissage en milieu de travail
Un des grands avantages du programme est assurément l’apprentissage en milieu de travail (AMT) qui sera davantage approfondi. Les étudiants auront la chance de travailler sur des projets concrets en collaboration avec différentes entreprises en plus de réaliser, à la 6e session, un projet complet en entreprise, d’une durée de 360 heures.

Parmi les volets distinctifs de la formation, nous comptons également le transport scolaire et l’événementiel. Ces deux aspects, spécifiques au Cégep de Drummondville, représentent des réalités particulières que l’étudiant pourrait rencontrer lors de son intégration au marché du travail. En ce sens, les étudiants seront mieux outillés et ils auront un profil de sortie plus représentatif du marché de l’emploi. Mentionnons finalement que ce programme comporte des petites cohortes d’étudiants, favorisant ainsi la proximité entre les pairs et les enseignants et le sentiment d’appartenance envers le programme.

Au terme de cette formation technique, les étudiants maîtriseront les principaux aspects de la chaîne logistique d’une organisation, soit la gestion de l’approvisionnement et des stocks, la distribution et le transport ainsi que la gestion de la logistique événementielle tant dans un contexte local qu’international. Voici quelques exemples de professions possibles : acheteur, superviseur des opérations, courtier en douane, répartiteur au transport, gestionnaire d’entrepôt, etc.

 

TECHNIQUES D’INTERVENTION EN CRIMINOLOGIE
C’est dans un souci de se rapprocher davantage de la réalité de la profession que le programme Techniques d’intervention en délinquance change de nom pour Techniques d’intervention en criminologie. De ce fait, l’intervention sera désormais abordée au regard des clientèles délinquantes, mais aussi en grande partie auprès de clientèles encore plus diversifiées dont :

  • Les enfants victimes de négligence ou de mauvais traitements;
  • Les adolescentes et adultes à risque de délinquance;
  • Les victimes d’actes criminels, des proches et des témoins;
  • Les personnes touchées par un problème de santé mentale.

Axes de formation
Trois axes de formation se dégageront du nouveau programme : comprendre la profession, comprendre la clientèle et intervenir. Les autres changements se situent au niveau des compétences plus précises que les étudiants développeront tels que la prise en compte de la comorbidité et de la santé mentale, la référence aux dépendances au sens large, qui peuvent notamment inclure la toxicomanie, la conception du plan d’intervention, outil de travail central dans la plupart des milieux et finalement, l’animation de groupes, une modalité d’intervention utilisée dans de nombreux milieux.

Ce remaniement ouvre donc la porte à plusieurs nouveaux milieux dans lesquels les étudiants pourront évoluer au terme de leur formation technique. Rappelons d’ailleurs que le Cégep de Drummondville est le seul cégep à offrir ce programme au cœur du Québec !

 

SCIENCES HUMAINES
Ayant déjà subi une refonte il y a quelques années, le programme préuniversitaire Sciences humaines continue d’évoluer afin de permettre aux étudiants d’approfondir leurs connaissances ou d’en acquérir de nouvelles. Cette version renouvelée propose notamment l’ajout de la compétence, Appliquer des méthodes de travail intellectuel en sciences humaines, qui sera intégrée dans deux cours de première année, soit Introduction à la psychologie et Agents économiques et société, afin de rendre les enseignements et les apprentissages plus dynamiques. De plus, la compétence reliée au cours d’histoire sera également bonifiée de quinze heures.

Deux profils disponibles
Le programme de Sciences humaines du Cégep de Drummondville a été conçu pour que l’étudiant choisisse, dès son entrée, le profil avec ou sans mathématiques. Le profil sans mathématiques offre les volets Relation d’aide, Éducation et société et International alors que le profil avec mathématiques propose les volets Administration et Découverte. Fait intéressant, chacun des profils comporte un tronc commun, ce qui permet à l’étudiant de spécifier son choix de volet pour la deuxième année. À l’instar du profil sans mathématiques, à la troisième session, le profil avec mathématiques offre également un stage dans le milieu permettant de valider le projet académique. Le tronc commun et le stage sont d’ailleurs des particularités propres au Cégep de Drummondville.

Bien que ce programme soit offert à la grandeur du Québec, celui du Cégep de Drummondville se démarque sur différents aspects. Dans son parcours, l’étudiant sera amené à pousser sa réflexion à propos de plusieurs sujets d’actualités comme la sensibilisation aux différentes formes de diversités et la proactivité sur les enjeux liés aux changements climatiques. Ajoutons à cela, le stage, le tronc commun, le cours d’anthropologie, les activités pédagogiques à l’international, le profil mathématiques et ses deux volets, la tenue de la Semaine des sciences humaines, les nombreuses sorties pédagogiques, le service de tutorat par les pairs et l’initiation à la recherche en sciences sociales en collaboration avec le CCTT.

Au terme de sa formation, l’étudiant sera apte à poursuivre des études universitaires dans le domaine des sciences humaines, de l’éducation, de l’administration, du droit, des sciences sociales ou psychosociales.

 

Dépôt des demandes d’admission
Tous les renseignements relatifs à l’admission figurent sur le site Web www.cegepdrummond.ca. Rappelons que la date limite pour présenter une demande d’admission est le 1er mars. Rendez-vous sur le site Web du SRAM www.sram.qc.ca.