Logo cégep
object(WP_Term)#18421 (12) { ["term_id"]=> int(3) ["name"]=> string(25) "Cégep (nouveau site Web)" ["slug"]=> string(5) "cegep" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(3) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(597) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(94) "https://www.cegepdrummond.ca/formulaire-premiers-pas-vers-leducation-a-la-petite-enfance-2024/" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

9 mai 2023

Le Centre collégial d’expertise en gérontologie du cégep de Drummondville au 90e Congrès de l’ACFAS

Julie Castonguay présente la recherche sur le vieillissement actif dans les communautés rurales du Québec. (Crédit : Service des communications du Cégep de Drummondville)

Le Centre collégial d’expertise en gérontologie du Cégep de Drummondville (CCEG | CCTT) est fier de participer au 90e Congrès de l’ACFAS et de mettre en lumière ses résultats de recherche par son équipe de chercheurs. Hier, Julie Castonguay s’est penchée, avec Sébastien Lord de l’Université de Montréal, sur la question du vieillissement actif dans les communautés rurales du Québec avec le projet Déménager chez soi.

Le CCEG | CCTT coorganise aussi, avec l’UQTR et Convergence action bénévole, le colloque Le transfert des connaissances entre les milieux de recherche et de pratique : les conditions favorables et les barrières. Julie Castonguay présentera le transfert des connaissances à travers le programme de recherche-action Favoriser l’accès à des services essentiels chez les personnes aînées au Centre-du-Québec.

Mélisa Audet, nouvelle chercheure au CCEG | CCTT, discutera quant à elle de la synergie entre les partenariats intersectoriels et les processus de transfert de connaissances en recherche sur le vieillissement à partir de ses expériences professionnelles antérieures au Centre de recherche sur le vieillissement de Sherbrooke, afin de nourrir les réflexions collectives sur ces sujets importants.

Marie-Ève Bédard présentera des résultats de recherche visant à prévenir et à contrer la stigmatisation des personnes aînées atteintes de troubles neurocognitifs dans la collectivité et à favoriser leur inclusion, avec François Assad-Déry, dans le cadre du colloque La fragilité en situation d’urgence : enjeux, solutions et formations. Elle présentera également des résultats préliminaires de la recherche RIDPA-Québec, avec Rosalie Lacasse, dans le cadre du colloque Les droits fondamentaux des personnes âgées durant la pandémie de COVID-19 : résultats préliminaires de la recherche RIDPA du REIACTIS. Puis, Marie-Ève abordera le sujet des représentations des personnes aînées LGBTQ+ dans les résidences privées.

De plus, plusieurs communications libres seront disponibles en ligne en tout temps, notamment la présentation des résultats préliminaires de la recherche-action visant à identifier les freins et les leviers à l’utilisation de l’application mobile MedOClock® par Julie Castonguay. Une discussion par David Pellerin autour du e-learning chez les personnes aînées, et finalement, une présentation de Rosalie Lacasse sur l’expression affective des couples aînés dont l’un est atteint de la maladie d’Alzheimer.