Logo cégep
object(WP_Term)#18422 (12) { ["term_id"]=> int(3) ["name"]=> string(25) "Cégep (nouveau site Web)" ["slug"]=> string(5) "cegep" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(3) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(609) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(53) "https://www.cegepdrummond.ca/artistes-des-camps-2024/" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

26 mai 2023

Rester amoureux : parents éternels à la retraite

Le CCEG | CCTT annonce un tout nouveau projet de recherche

Le Centre collégial d’expertise en gérontologie (CCEG | CCTT) du Cégep de Drummondville est fier d’annoncer le lancement d’une nouvelle étude menée par les chercheurs Carmen Lemelin, Ph.D. et David Pellerin. Au terme de cette étude, une formation en ligne ainsi qu’une trousse d’intervention seront développées afin de favoriser la conciliation de la parentalité et de la vie amoureuse chez les couples de personnes retraitées qui sont aidantes auprès de leur enfant adulte non-autonome. La formation élaborée par l’équipe de recherche aura aussi comme objectif de soutenir les interventions des organismes du milieu.

Le projet de recherche Rester amoureux : parents éternels à la retraite vise à apporter des pistes de solution aux parents qui doivent composer avec un enfant qui ne deviendra jamais totalement indépendant et qui les oblige à assumer un rôle de parent plus exigeant tout au long de leur vie. Il devient difficile pour ces parents, souvent à partir de l’âge de la retraite, de concilier leur vie d’amoureux, de parents et d’aidants naturel, en plus des enjeux relatifs à leur propre vieillissement.

Logo officiel du projet (Crédit : Service des communications du Cégep de Drummondville)

Cette recherche novatrice et les outils qui en résulteront leur permettront de disposer d’une formation personnalisée et accessible en tout temps afin de favoriser une meilleure conciliation de leurs rôles. La recherche permettra aussi aux organismes de disposer d’outils supplémentaires dans l’accompagnement des parents conjoints qui fréquentent leur établissement, de bonifier leur offre de service, ainsi que de renforcer les compétences de leurs intervenants.

Ce projet est rendu possible grâce au soutien financier de la Fondation Mirella et Lino Saputo ainsi qu’à la collaboration de nombreux partenaires tels que le Regroupement pour la trisomie 21, le Regroupement des aidantes et des aidants naturels de Montréal, L’Appui, L’Antr’aidant, Avant de craquer, la Fondation Le Pilier, L’Accompagnateur, Sans oublier les sourires (SOS), ainsi que des parents vivants avec des adultes non-autonomes.