Logo cégep
object(stdClass)#14712 (4) { ["slug"]=> string(5) "cegep" ["name"]=> string(6) "Cégep" ["home_url"]=> string(28) "https://www.cegepdrummond.ca" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

Le Cégep de Drummondville a accueilli, pour une deuxième année consécutive, les représentants de six grandes associations du domaine de la pharmacie : l’ABCPQ, l’APES, l’APPSQ, l’AQATP, l’AQPP et l’OPQ, dans le cadre d’une plénière organisée par le Département de pharmacie.

Cette rencontre a permis aux étudiants de questionner les représentants sur l’avenir de cette nouvelle profession. Sept grands thèmes ont été abordés, soit : rôles et responsabilités, cadre normatif de la profession, promotion et perception de la venue des techniciens en pharmacie, formation et intégration en cours de formation, marché du travail et conditions salariales, débouchés d’avenir et formation et trajectoire du cursus scolaire.

Cette année, les étudiants des cégeps de Baie-Comeau, Gérald Godin, Rivière-du-Loup et de Thetford Mines ont également eu la chance de prendre part à l’activité via une diffusion en direct sur le compte YouTube du Cégep.

Rappelons que les premiers finissants de la Technique de pharmacie feront leur entrée sur le marché du travail au printemps 2024. Ils ont été heureux d’apprendre que le milieu les attend avec impatience et que tous se mobilisent dans le but de contribuer activement à une intégration positive au sein des équipes en place.

Une belle initiative signée Cégep Drummond!

Pour le mois de l’entrepreneuriat, les jeunes entrepreneurs du Cégep de Drummondville, ainsi que toute la communauté collégiale a été conviée à plusieurs activités au cours du mois de novembre.

Un colloque formateur

Les membres du Club entrepreneur étudiant du Cégep de Drummondville (CEECD) ont eu la chance de participer au CLQ2022, un colloque organisé par l’Association des clubs d’entrepreneurs étudiants du Québec (ACEE) au début du mois. Les jeunes entrepreneurs ont pu visiter des entreprises drummondvilloises, participer à des conférences et à des ateliers ainsi que rencontrer des entrepreneurs bien connus au Québec, comme Alexandre Champagne, Nicolas Duvernois et plusieurs autres. « Le CLQ nous permet de nous retrouver entre jeunes entrepreneurs et de rencontrer d’autres clubs entrepreneurs. C’était une expérience vraiment formatrice et mémorable. », explique Laura Zbinden, présidente du CEECD et étudiante en troisième année du programme Gestion de commerces.

Des rencontres inspirantes

Du 14 au 25 novembre a eu lieu la Semaine des entrepreneurs à l’école organisée par OSEntreprendre. Dans le cadre de cette semaine, le CEECD et le Centre national intégré du manufacturier intelligent (CNIMI) ont présenté à la communauté collégiale une conférence de Yves Langlois, président et cofondateur de l’entreprise NRGY qui retrace son parcours d’entrepreneur. Une conférence portant sur l’entrepreneuriat littéraire a aussi eu lieu au Cégep lors de laquelle Patrick Hamel et Shawn Parsons, deux auteurs devenus éditeurs ont pu présenter leur parcours inspirant. « L’entrepreneuriat au Cégep de Drummondville se porte bien! Nous avons parmi nous des étudiants et étudiantes avec des idées et des projets plein la tête et nous nous faisons un point d’honneur à leur fournir les outils pour réussir leur carrière d’entrepreneur. », explique Mathieu Bouchard, enseignant en Techniques administratives et répondant en entrepreneuriat au Cégep et au CNIMI.

Lancement du Défi OSEntreprendre

Pour terminer le mois de l’entrepreneuriat en force, c’est aujourd’hui même, le 29 novembre, que le Défi OSEntreprendre lance sa 25e édition. Les jeunes entrepreneurs qui souhaitent soumettre leur projet au volet scolaire du Défi courent la chance de gagner des prix en argent pouvant aller jusqu’à 4 000$ s’ils se rendent à l’échelon national de la compétition. Pour en savoir plus.

Samedi dernier, le Cégep de Drummondville a accueilli pas moins de 640 visiteurs lors de sa traditionnelle Journée portes ouvertes automnale.

Cet événement est toujours aussi populaire auprès des étudiants de 4e et 5esecondaire de Drummondville, mais également auprès d’une clientèle provenant des quatre coins du Québec. Les futurs étudiants, accompagnés de leurs parents, profitent de cette occasion pour s’informer sur les différents programmes et services offerts au collège en plus de visiter les installations. La grande diversité de programmes offerts au Cégep de Drummondville explique assurément cet achalandage record !

Lors de cette journée, les visiteurs ont également eu l’occasion de visiter le collège, soit de façon libre, soit par l’entremise de visites guidées ou par l’accompagnement personnalisé d’un enseignant ou d’un étudiant. En nouveauté cette année, le Département de génie mécanique accueillait également les visiteurs directement au Centre national intégré du manufacturier intelligent (CNIMI) afin de leur présenter leurs nouvelles installations.

« C’est toujours un plaisir d’ouvrir les portes de notre collège aux visiteurs. Les jeunes du secondaire ont besoin de ce genre d’initiatives pour valider leur choix. Je tiens d’ailleurs à souligner le travail de toute l’équipe du collège qui met de l’avant notre savoir-faire afin que notre cégep soit accueillant et que l’expérience vécue par nos visiteurs soit enrichissante », affirme le directeur général du collège, Pierre Leblanc, qui était d’ailleurs présent samedi dernier pour accueillir les visiteurs.

Prochaines activités
Les Portes ouvertes d’hiver auront lieu le mardi 24 janvier de 18 h 30 à 20 h 30. Lors de cette soirée, les étudiants auront la chance de compléter leur demande d’admission sur place avec de l’accompagnement personnalisé. En attendant, les parents des futurs étudiants sont invités à assister à la Soirée d’information virtuelle aux parents qui aura lieu le mardi 6 décembre prochain dès 18 h 30. L’inscription est requise et se fait via le site web du Cégep de Drummondville : https://www.cegepdrummond.ca/soiree-dinformation-aux-parents-inscription/

Les 23, 24 et 25 novembre derniers a eu lieu le Bazar de Noël organisé par les affaires étudiantes du Cégep de Drummondville. Avec pour objectif d’encourager l’économie circulaire, de permettre aux étudiants et étudiantes de décorer leur chez-soi à faible coût et de financer la Guignolée des étudiants, l’activité a connu un vif succès!

En prévision de la tenue de cette grande vente, la communauté collégiale avait été invitée à faire don des décorations de Noël dont elle souhaitait se départir, afin de permettre au Bazar de Noël de générer des profits. Lors de ces trois jours d’activités, ce sont plus de 904 $ qui ont été amassés! La Fondation du Cégep de Drummondville a d’ailleurs doublé les profits de l’activité, afin de générer un profit total de 1808 $ remis à la Guignolée des étudiants.

Cette somme permettra de confectionner de généreux paniers de Noël pour les étudiants dans le besoin à l’approche des Fêtes. Le collège remercie les participants et donateurs!

Les douze jours d’action ont comme principal objectif de mettre en lumière la banalisation et la récurrence des discriminations genrées en redonnant aux femmes discriminées le pouvoir de s’exprimer.

Différentes activités offertes à toute la population se dérouleront au Cégep de Drummondville afin de déraciner les origines des violences, en lien avec la thématique de la campagne 2022.

Activités organisées au Cégep de Drummondville :

28 novembre 2022 : Distribution de rubans blancs, symbole de soutien aux femmes victimes de violence
Exposition des œuvres d’Isabelle Lutz, ancienne étudiante assassinée.

29 novembre 2022, entre 12 h et 13 h : Concert sensibilisateur au Café Clovis par trois groupes d’étudiants du Département de Musique : Duo Acoustix, Buenos Aires et Vivanne Ouellet.

5 décembre, entre 11 h 30 et 12 h 30 : Kiosque informatif de la Rose des Vents de Drummondville dans l’Atrium.

6 décembre à 12 h : Table commémorative des victimes de la polytechnique dans l’Atrium, présentation du documentaire « Je vous salue salope, la misogynie au temps du numérique » de Léa Clermont Dion au Café Rouge*

*Cette présentation est possible grâce à la collaboration des affaires étudiantes

 

Isabelle Lutz

À l’occasion de la 20e année du décès d’une ancienne étudiante du cégep, Isabelle Lutz, une exposition de ses œuvres aura lieu dans les départements d’Arts visuels (au rez-de-chaussée) et d’Arts, lettres et communication (au 2e étage). Puisqu’elle a été victime d’un homicide conjugal, cette exposition intitulée « Dernières traces d’elle » coïncide avec les Journées d’action contre les violences faites aux femmes et sera au bénéfice de La Rose des Vents, maison d’hébergement pour femmes et enfants victimes de violence conjugale.

Tout un chacun pourra acquérir de ces œuvres inédites en contrepartie d’un don fait à La Rose des Vents via son site web ou en personne lors du vernissage qui aura lieu à l’extérieur de l’Espace-galerie le 9 décembre dès 17 h (détails à l’adresse suivante : isabelle.lutz.quebec).

Dans le cadre de la Semaine du personnel professionnel des cégeps, l’exécutif syndical du Cégep de Drummondville a mis sur pied plusieurs activités pour souligner ses cinquante membres actifs. Au cours de cette semaine, les professionnels ont pu profiter d’un dîner spécial, d’une pause-café, de breuvages, de lettres personnalisées, de petits chocolats et d’une séance photo.

Afin de bien entamer la semaine, les membres du personnel se sont réunis afin de souligner la contribution essentielle des professionnel.l.e.s dans le milieu de l’éducation. Marc Pépin, président du Syndicat du personnel professionnel du Cégep de Drummondville, a mentionné l’essor important du nombre d’employé.e.s ces dernières années :

« Depuis 2020, nous avons presque doublé le nombre de membres professionnels au sein du collège. Nous sommes fiers de pouvoir compter sur des gens dévoués, passionnés et professionnels ! »

Une vidéo a d’ailleurs été effectuée par le comité organisateur pour reconnaitre ses membres.

Le comité organisateur de la Semaine du personnel professionnel au Cégep de Drummondville est composé de Sophie Houde, Marc Pepin, Véronique Leclerc, Sylvie Allard et Julie Savard.

Le comité organisateur de la Semaine du personnel professionnel au Cégep de Drummondville est composé de Sophie Houde, Marc Pepin, Véronique Leclerc, Sylvie Allard et Julie Savard.

 

C’était hier qu’a eu lieu la quatrième édition de l’événement Danse ton Bootcamp. Organisé par le Département de danse du Cégep de Drummondville et Productions artscène, l’événement a rassemblé plus de 245 jeunes danseurs provenant d’écoles secondaires et écoles privées de danse du Centre-du-Québec, des Laurentides, et de la région de Québec.

Une journée d’activités intensive

Danse ton Bootcamp offre la chance aux danseurs de vivre une journée unique. Par le biais d’ateliers de danse offerts par les enseignants du Cégep de Drummondville et de classes de maîtres, les jeunes sont initiés aux différents styles de danse offerts au collégial.

Lors du classique challenge de danse, chaque groupe a présenté un numéro qui a été soumis au vote des autres participants. Lors de cette quatrième édition, ce sont les danseurs de l’École Danse Attitudes qui ont remporté la première place, et les danseurs de l’École Formation Danse qui ont remporté la seconde place. Au terme de cette journée, 12 jeunes artistes ont été sélectionnées pour faire partie d’un projet spécial avec le chorégraphe Alex Francoeur lors du gala du prochain festival international Dansencore :

 

Delphine Audet
Lili Malo
Laurence Gagnon
Anabelle Provencher
Anais Boisvert
Emmeline Hahni
Gabrielle Matte
Gabrielle Turgeon
Daphnée St Martin
Élizabeth Gagnon
Florence Letendre
Ema Daphné Macrea

Des rencontres inspirantes

Danse ton Bootcamp offre la chance aux jeunes danseurs de participer à des classes de maître avec de grands noms de la scène artistique au Québec. Lors de cette édition, c’est la chorégraphe et interprète Tina Desrochers ainsi que Sunny Boisvert, finaliste de la célèbre émission Révolution qui ont offert une classe de maître aux participants. « Il est important pour nous d’offrir une expérience mémorable aux participants. Nous souhaitons vivement encourager les jeunes à développer leur passion pour la danse et contribuer à faire vivre cet art qui nous est cher. », explique Maryse Blanchette, coordonnatrice au département de danse du Cégep de Drummondville et codirectrice artistique de Productions artscène.

C’est avec beaucoup de fébrilité que le Cégep de Drummondville s’apprête à accueillir de nombreux visiteurs dans le cadre de ses Portes ouvertes, le samedi 26 novembre prochain entre 9 h et 13 h. Chaque année, c’est tout le collège qui se mobilise dans le but d’accueillir de futurs étudiants provenant des quatre coins de la province.

Ce rendez-vous incontournable permet aux étudiants et à leurs parents d’obtenir de l’information sur les différents programmes et services offerts au Cégep de Drummondville afin de les guider dans leur choix. C’est également l’occasion idéale de s’imprégner de l’ambiance qui règne au collège en visitant les différents locaux, espaces étudiants et plateaux sportifs. Rappelons que le Cégep de Drummondville se distingue avec sa grille de programmes variés et notamment, avec ses nombreuses possibilités de combinaison de programmes préuniversitaires afin de constituer des doubles DEC.

Nouveauté
Le Centre national intégré du manufacturier intelligent (CNIMI) ouvrira également ses portes aux visiteurs au même moment. Ce nouvel environnement moderne, dans lequel évoluent les étudiants en Techniques de génie mécanique, vaut assurément le détour !

Soirée d’information virtuelle aux parents
Les parents qui auraient besoin de renseignements supplémentaires sont invités à assister à la Soirée d’information virtuelle aux parents, le mardi 6 décembre dès 18 h 30. Plusieurs thèmes y seront abordés dont, la transition entre le secondaire et le collégial, les admissions, l’aide financière aux études, etc. Cette rencontre sera animée par la conseillère en orientation et l’analyste aux admissions du cégep. L’inscription est obligatoire et se fait via le site web du cégep : https://www.cegepdrummond.ca/soiree-dinformation-aux-parents-inscription/.

C’est un rendez-vous !

 

Le 24 novembre prochain, trois finissants de Musique du Cégep de Drummondville : Jade Bérubé, Hendrik Borowitzki Collin et Antoine Brunelle, présenteront le fruit de leurs trois années d’études dans le cadre d’un événement musical festif et grandiose.

Accompagnés de musiciens invités, les étudiants-artistes promettent d’en mettre plein les oreilles aux spectateurs. Les styles rock, jazz, pop et alternatif-indie seront à l’honneur. Afin d’agrémenter la soirée, le groupe Les Colocs du Bloc interpréteront quelques grands classiques québécois en première partie du spectacle.

Le spectacle « La Triade Augmentée » aura lieu le 24 novembre à 20 h à la salle Georges-Dor du Cégep de Drummondville. Les billets sont disponibles à la COOP du Cégep au coût de 15 $, auprès des trois finissants et à la porte le soir de l’événement.

Urgence médicale

Pour la personne victime ou témoin d’une blessure, d’un malaise ou de toute autre urgence médicale :

 

1. Cesser toute activité en cours, de façon sécuritaire en assurant votre propre sécurité s’il s’agit d’un endroit où est survenu l’accident;

2. Demeurer calme et prudent;

3. Aviser le bureau de la sécurité en composant le numéro d’urgence «4411» (ou Sécurité : 819.478.4671, poste 4411 d’un téléphone portable ou de l’extérieur du cégep)  et demander de l’aide en spécifiant la nature de votre urgence médicale :
Le lieu exact de l’incident (étage, numéro de local);
Votre nom;
Le numéro de téléphone où l’on peut vous rappeler;
Les agents de sécurité ont les qualifications, les compétences et le matériel requis (défibrillateur, épipène, trousse de secourisme) pour intervenir auprès des personnes
nécessitant des soins particuliers.

4. Si vous n’avez pas accès à un téléphone, demander l’assistance d’une autre personne pour appeler le bureau de la sécurité du cégep ou les secours médicaux;

5. Évaluer votre environnement et la sécurité des lieux avant de porter secours à la personne dans le besoin;

6. Aviser sans tarder la personne responsable de la prévention et de la Santé et sécurité au travail, aux ressources matérielles, au poste 4427, ou au 819.478.4671 poste 4427 si appel fait d’un téléphone portable ou de l’extérieur du cégep.

Si l’urgence médicale est survenue suite à un déversement, à une fuite, ou une contamination par éclaboussures provenant d’une matière dangereuse :

 

  • Déversement, fuite, contamination

    • Si l’incident se produit dans un laboratoire, aviser immédiatement le responsable du laboratoire qui suivra les directives de Bio-Sécurité selon le produit déversé :
    • Si des vapeurs toxiques ou irritantes sont présentes, ne pas essayer de récupérer la matière sans les
      moyens de protection personnelle requis;
    • Obtenir et consulter la fiche signalétique de la matière déversée ou qui fuit et suivre les consignes s’y rapportant;
    • Si une personne est victime de contamination par éclaboussure :
    • Si les vêtements sont souillés, prendre une douche d’urgence avec vos vêtements pour les
      rincer ainsi que les parties du corps atteintes pendant un minimum de 20 minutes;
    • Retirer les vêtements contaminés si possible et les placer dans un sac de plastique hermétique;
      Si la peau ou les yeux de la personne contaminée sont atteints, les rincer SANS FROTTER
      pendant 15 minutes avec un lave-yeux, une douchette ou une douche.
    • Évacuer ou déplacer toute personne située dans la pièce ou à proximité du déversement;
    • Isoler la pièce touchée par le déversement en fermant les portes;
    • Demeurer sur place (dans une zone sécuritaire) afin de transmettre des informations concernant la nature du produit ainsi que les circonstances de l’événement;

     

    Si l’équipe des mesures d’urgence procède à l’évacuation du bâtiment, suivre les directives et évacuer par la sortie la plus près, en évitant les ascenseurs (voir « Procédure Évacuation »);
    1. Se diriger à l’extérieur et suivre les consignes de sécurité émises par l’équipe responsable des
    mesures d’urgence;
    2. Ne pas retourner pas dans le bâtiment.
    3. Compléter le « Formulaire gestion des événements »