Logo cégep
JEE.19

Stimulation du langage – AEC

éducatifs et juridiques

L’AEC en Stimulation du langage,  vise à intervenir de façon préventive afin de diminuer la fréquence de l’apparition des difficultés langagières chez l’enfant. Elle a donc pour but de vous habiliter à stimuler le développement du langage chez l’enfant et à vous former à reconnaître les indices d’un retard ou d’une difficulté de langage.

À l’issue de votre formation, vous serez en mesure d’adapter votre intervention en fonction des stades de développement du langage et de stimuler l’acquisition du langage chez l’enfant. Vous serez aussi apte à mettre en œuvre un programme d’activités favorisant le développement du langage et à établir une relation de partenariat avec les parents et les personnes-ressources.

Perspectives d’emploi

Selon des évaluations effectuées tant par l’OPHQ (Office des personnes handicapées du Québec) que par les intervenants et responsables du projet Québec-Enfants, financé par la Fondation Chagnon, il semble que les retards et les difficultés liés au langage chez l’enfant soient nombreux partout au Québec

Cette AEC de spécialisation permet aux éducatrices et éducateurs de maximiser leurs rôles en étant outillés de manière adéquate face à cette problématique.

Les caractéristiques de la formation

Contingentement

Ce programme était contingenté lors de la dernière admission.

Les dates
à retenir

Date limite de dépôt d’une demande d’admission :
À déterminer

Prochain départ:
Août 2020

Durée du
programme

Le programme est d’une durée de 240 heures.

Conditions d'admission

Satisfaire aux conditions générales d’admission à l’AEC .

Conditions particulières :

  • Éducatrice ou éducateur détenant un DEC ou une AEC en Techniques d’éducation à l’enfance ou en Techniques d’éducation en services de garde ;
  • Éducatrice ou éducateur non formé à l’emploi d’un service de garde ayant une expérience minimale de trois ans ;
  • Conseiller ou conseillère pédagogique travaillant dans un Bureau coordonnateur ou un Centre de la petite enfance ;
  • Responsable d’un service de garde en milieu familial ayant une expérience minimale de trois ans et ayant complété la formation de 45 heures prescrite par le règlement ;
  • Professionnel(le) ou technicien(ne) du domaine de l’éducation.
M'inscrire