Logo cégep
object(WP_Term)#14444 (12) { ["term_id"]=> int(598) ["name"]=> string(29) "Corporatif (ne plus utiliser)" ["slug"]=> string(10) "corporatif" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(598) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(171) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(78) "https://www.cegepdrummond.ca/2017/02/28/esprits-libres-et-creatifs-recherches/" ["parent_id"]=> int(8018) }

8018

28 février 2017

Esprits libres et créatifs recherchés

Qu’ont en commun les programmes d’études Musique, Danse, Arts visuels, Arts, lettres et communication (Multidisciplinaire), Techniques professionnelles de musique et chanson ainsi que Technologies sonores? Tous ces programmes de formation collégiale sont offerts au Cégep de Drummondville, ce qui crée une synergie incomparable dans le réseau collégial public et un milieu de vie des plus stimulants pour les étudiants amoureux des arts.

Au fil des ans, le Cégep de Drummondville a notamment développé sa carte des programmes autour des arts. Étudiants-artistes de l’image, de la musique, de la scène, du son, du visuel, de l’écriture, du cinéma et de la technologie se côtoient avantageusement dans un environnement éducatif axé sur l’accessibilité et la réussite.

La présence en un seul et même établissement d’enseignement supérieur collégial de tous ces programmes entraîne de multiples collaborations entre les enseignants et les étudiants, heureux d’évoluer dans une ambiance créative où les esprits libres sont valorisés.

«Il faut vraiment voir la richesse des collaborations entre les étudiants des différents programmes pour en saisir toute la mesure, explique Hugues Gagnon, l’un des coordonnateurs du Département de musique. Il y a des étudiants qui jouent et chantent, d’autres les enregistrent et procèdent à la sonorisation de la salle de spectacle. Nos étudiants sont vraiment choyés de vivre dans cet univers artistique qui les pousse à se dépasser.»

«Les enseignants travaillent fort pour soutenir la présence de la culture dans le cégep. Ils sont convaincus que le développement d’une certaine sensibilité artistique a des retombées importantes pour une communauté», indique pour sa part la coordonnatrice du programme Arts, lettres et communication, option Multidisciplinaire, Émilie Jutras.

Rencontre avec Anaïs Barbeau-Lavalette : une expérience culturelle mémorable

C’est d’ailleurs quelques mois plus tôt que l’auteure du roman «La femme qui fuit», Anaïs Barbeau-Lavalette, s’est prêtée au jeu d’une rencontre avec les étudiants, en répondant avec une grande générosité aux questions posées relativement à l’écriture de son dernier roman.

«Les étudiants ont pu en apprendre davantage sur la démarche et les motivations de l’auteure relativement à l’écriture de son dernier roman, mais aussi approfondir d’autres questions que soulève cette œuvre, entre autres celles qui concernent les thèmes de la liberté et de la famille», souligne Jean-François Audet, enseignant au Département de littérature et communication du Cégep de Drummondville.

Dans un discours passionnant, l’artiste a su donner un accès privilégié aux sources de son écriture et constater de quelle façon ses pratiques d’auteure et de cinéaste pouvaient s’influencer.

Et grâce aux multiples possibilités de doubles DEC offerts par le Cégep de Drummondville (en fait, tous les programmes de formation préuniversitaire sont combinables les uns avec les autres, une autre particularité dans le réseau collégial), les étudiants peuvent concilier «passion et raison» pour le plus grand plaisir de leurs parents!

 À propos du Cégep de Drummondville

Le Cégep de Drummondville offre de la formation initiale à plus de 2300 étudiants inscrits dans sept programmes préuniversitaires et douze programmes techniques menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC). Le collège a développé sa carte des programmes autour des arts, des doubles DEC et des technologies, tout en faisant de la réussite et de l’accessibilité les deux valeurs fondamentales de sa mission éducative.

La Formation continue propose, par ailleurs, une quinzaine d’attestations d’études collégiales (AEC) visant la réinsertion professionnelle et le développement de compétences à plus de 400 étudiants-adultes, sans compter les quelque 1000 participants des ateliers ouverts à la population, de la Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) et des formations en entreprises formés annuellement.

Véritable milieu de vie, le collège se veut à l’image de sa communauté : dynamique et résolument tourné vers l’avenir.

 
Source :                                

Isabelle Côté Conseillère en communication

Direction des affaires étudiantes et des communications

Cégep de Drummondville

819.478.4671, poste téléphonique 4552

819.388.6627 (téléphone cellulaire et SMS)

isabelle.cote@cegepdrummond.ca