Logo cégep
object(WP_Term)#14444 (12) { ["term_id"]=> int(598) ["name"]=> string(29) "Corporatif (ne plus utiliser)" ["slug"]=> string(10) "corporatif" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(598) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(171) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(132) "https://www.cegepdrummond.ca/2017/03/31/six-etudiants-et-leurs-cinq-oeuvres-representeront-le-cegep-a-lintercollegial-darts-visuels/" ["parent_id"]=> int(8029) }

8029

31 mars 2017

Six étudiants et leurs cinq oeuvres représenteront le Cégep à l’Intercollégial d’arts visuels

Le Département des arts visuels du Cégep de Drummondville a procédé, dans le cadre d’une soirée de vernissage en trois temps, au dévoilement des gagnants de la finale locale de l’Intercollégial d’arts visuels. Ainsi, six étudiants, pour leurs cinq œuvres, auront l’honneur de représenter leur collège à la 28e finale provinciale, qui aura lieu en mai prochain, au Collège Lionel-Groulx.

Les œuvres de Sarah-Ève Tremblay, Audrey Maude Ratté et Audrey Plante (en duo), Karine Auclair, Juliette Dupont-Duchesne et Mikaël Lepage ont conquis le jury, composé de l’équipe enseignante du Département ainsi que de Camille Lavoie-Beaulieu, diplômée du programme Arts visuels et récipiendaire d’un prix en performance lors de la finale provinciale de l’Intercollégial d’arts visuels de 2016. De l’aveu même du jury, la délibération n’aura pas été facile, vu la qualité remarquable des œuvres candidates à la finale locale.

«Nous sommes vraiment fiers de l’engagement et du professionnalisme dont les étudiants ont fait preuve durant la préparation de l’exposition. Nous sommes aussi d’autant plus fiers de la qualité des œuvres sélectionnées pour représenter le collège à la finale provinciale. Nous sommes convaincus que nous allons nous démarquer!», a commenté Claudine Brouillard, coordonnatrice du Département des arts visuels.

 

Des œuvres qui se distinguent

Le jury a porté son choix sur les cinq œuvres sélectionnées en se basant sur des critères très précis. Ainsi, l’œuvre «Inked» de Sarah-Ève Tremblay s’est démarquée pour la qualité du travail de la matière et la cohabitation en la délicatesse et son caractère violent. Pour sa part, l’œuvre créée en duo par Audrey Maude Ratté et Audrey Plante, «Bourricade», qui fait aussi partie de l’exposition présentée à l’Espace-galerie, a été choisie pour la maturité de la proposition, la qualité de l’assemblage et la force du propos universel.

Pour l’ambivalence entre le caractère séduisant et l’aspect repoussant, de même que pour la qualité de la réflexion relative au temps qui passe, la photographie «L’enfant en moi» de Karine Auclair a retenu l’attention du jury. De Juliette Dupont-Duchesne, et de sa création «Les petits riens», le jury a souligné la sensibilité des éléments et la maturité d’avoir développé un langage en textures et en forme en magnifiant la beauté des matières non nobles.

Finalement, l’œuvre vidéo de Mikaël Lepage, «Éveil», s’est fait remarquer pour le caractère intègre de sa proposition et pour la poésie et les qualités contemplatives, alliées à une juste interprétation.

Rappelons que l’Intercollégial d’arts visuels est un rendez-vous annuel qui regroupe plus d’une centaine d’oeuvres d’art variées réalisées par des jeunes provenant des quatre coins du Québec.

 

Soirée de vernissage en trois temps

Un peu avant l’exposition locale des œuvres participantes à l’Intercollégial d’arts visuels, les visiteurs ont eu le plaisir d’assister à deux autres expositions tout aussi distinctives.

Tout d’abord, on a procédé au vernissage de la toute nouvelle exposition présentée à l’Espace-galerie du Cégep, «Le jeu qui n’est pas un jeu!». Des œuvres sculpturales créées par dix étudiants du programme Arts visuels ont été dévoilées, représentant chacune des réflexions différentes autour d’un même thème, le jeu. Emmanuel Auclair, enseignant en Arts visuels, signe la direction de cette exposition qui sera présentée à l’Espace-galerie jusqu’au 21 avril et est accessible à toute la communauté.

Par la suite, les étudiants de 1re année du programme ont quant à eux invité les visiteurs à découvrir des œuvres personnelles, de différents médiums et différents thèmes. La soirée de vernissage aura ainsi permis à tous les étudiants du programme, autant les plus nouveaux que les finissants, de faire preuve de l’ampleur de leurs talents.

 Pour voir l’album photos complet de l’événement

À propos du Cégep de Drummondville

Le Cégep de Drummondville offre de la formation initiale à plus de 2300 étudiants inscrits dans sept programmes préuniversitaires et douze programmes techniques menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC). Le collège a développé sa carte des programmes autour des arts, des doubles DEC et des technologies, tout en faisant de la réussite et de l’accessibilité les deux valeurs fondamentales de sa mission éducative.

La Formation continue propose, par ailleurs, une quinzaine d’attestations d’études collégiales (AEC) visant la réinsertion professionnelle et le développement de compétences à plus de 400 étudiants-adultes, sans compter les quelque 1000 participants des ateliers ouverts à la population, de la Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) et des formations en entreprises formés annuellement.

Véritable milieu de vie, le collège se veut à l’image de sa communauté : dynamique et résolument tourné vers l’avenir.

– 30 –

Source :                               

Elise Laramée
Conseillère en communication
Direction des affaires étudiantes et des communications
Cégep de Drummondville
819.478.4671, poste téléphonique 4554
819.314.0174 (téléphone cellulaire et SMS)
elise.laramee@cegepdrummond.ca