Logo cégep
object(WP_Term)#14471 (12) { ["term_id"]=> int(3) ["name"]=> string(25) "Cégep (nouveau site Web)" ["slug"]=> string(5) "cegep" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(3) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(458) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(51) "https://www.cegepdrummond.ca/temoignage-alclangues/" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

24 janvier 2023

Point vulnérable : la nouvelle exposition à l’Espace-galerie du Cégep de Drummondville

J’ai une banane dans l’oreille par Mégane Blanchard-Giguère. Œuvre exposée à l’Espace-galerie du Cégep de Drummondville.

Le Cégep de Drummondville et son Département d’arts visuels sont fiers de présenter une toute nouvelle exposition dans l’Espace-galerie du collège. Cette exposition de sculptures intitulée Point vulnérable aura lieu du 26 janvier au 9 mars 2023. Toute la population est invitée au vernissage du jeudi 26 janvier à 16 h.

L’exposition Point vulnérable présente des œuvres d’étudiants du cours de sculpture 3. Ces œuvres issues de thématiques et de techniques diverses proposent des points de vue rassemblés ici sous le thème de la vulnérabilité.

Être vulnérable, c’est être susceptible d’être blessé. Que ce soit sur les plans psychologique, physique, relationnel, sociétal, environnemental ou dimensionnel, la vulnérabilité peut prendre une place plus ou moins importante. Comme la vulnérabilité est habituellement perçue comme une faiblesse, une défectuosité de la nature, elle nous dérange et on ne veut surtout pas y être associée. Pourtant, quand on y pense, elle devient souvent une source de compassion, de sensibilisation et de conscientisation. C’est plutôt en ce sens que ces œuvres sculpturales vous invitent à les aborder.

Les artistes exposant leurs œuvres cet hiver sont Louanne Bégin, Maëlle Bériault, Mégane Blanchard-Giguère, Janie Gamelin, Louka Giguère, Catherine Nadeau, Sara-Maude Nault, Zacharie O’Bomsawin, Hélène Rocheleau, Nicolas Tessier, Ellya Yergeau.

Un double vernissage

Les étudiants de première session du programmes Arts, lettres et communication (option Multidisciplinaire) ayant suivi le cours Atelier d’écriture à l’automne dernier exposeront aussi le fruit d’un travail collaboratif interprogramme. En se basant sur des dessins réalisés par les étudiants d’Arts visuels, les étudiants du cours Atelier d’écriture ont rédigé des instantanés, forme littéraire brève qui s’apparente à une photographie écrite, qui seront affichés à l’extérieur de l’Espace-galerie.