Logo cégep
object(WP_Term)#18413 (12) { ["term_id"]=> int(3) ["name"]=> string(25) "Cégep (nouveau site Web)" ["slug"]=> string(5) "cegep" ["term_group"]=> int(0) ["term_taxonomy_id"]=> int(3) ["taxonomy"]=> string(9) "microsite" ["description"]=> string(0) "" ["parent"]=> int(0) ["count"]=> int(580) ["filter"]=> string(3) "raw" ["home_url"]=> string(94) "https://www.cegepdrummond.ca/formulaire-premiers-pas-vers-leducation-a-la-petite-enfance-2024/" ["parent_id"]=> int(3605) }

3605

7 juin 2023

Concertation et mobilisation des dix établissements d’enseignement en Mauricie et au Centre-du-Québec

Vallée de la transition énergétique à Bécancour

Avec l’arrivée de nombreuses entreprises du secteur de l’énergie et la récente annonce du gouvernement du Québec qui officialisait la zone d’innovation – Vallée de la transition énergétique, l’UQTR, les quatre cégeps et les cinq centres de services scolaires de la Mauricie et du Centre-du-Québec s’unissent pour bonifier et structurer l’offre de formation à mettre en place.

La formation de la main-d’oeuvre pour soutenir l’innovation

L’ensemble des acteurs de l’éducation des deux régions administratives ont annoncé en conférence de presse la création du Consortium Formation-Énergie MCQ. Il s’agit de la vitrine officielle de la formation, des services et du transfert technologique répondant aux défis de l’innovation liés aux créneaux de la Vallée de la transition énergétique, soit : la batterie, l’électrification des transports, l’hydrogène vert et la décarbonation des secteurs industriels et portuaires.

« Notre objectif à tous est de venir répondre, de façon concertée, aux besoins actuels et futurs des entreprises en matière de compétences recherchées liées aux transitions énergétiques, en cohésion avec le développement anticipé de la Vallée de la transition énergétique. Le Consortium Formation-Énergie MCQ proposera donc, dès 2024, un guichet pour les entreprises qui mettra en valeur l’offre de formation créditée et non créditée en région », souligne M. Pascal Blondin, directeur général du Centre de services scolaire de la Riveraine.

Les établissements d’enseignement impliqués sont :
– Université du Québec à Trois-Rivières
– Cégep de Shawinigan
– Cégep de Trois-Rivières
– Cégep de Victoriaville
– Cégep de Drummondville
– Centre de services scolaire de l’Énergie
– Centre de services scolaire Chemin-du-Roy
– Centre de services scolaire de la Riveraine
– Centre de services scolaire des Bois-Francs
– Centre de services scolaire des Chênes

Des retombées concrètes pour la région

Pour Donald Olivier, P.-D.G. de la Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour, ce projet répond à un réel besoin de formation des entreprises pour une main-d’oeuvre qualifiée. « Le dynamisme et la concertation des établissements d’enseignement qui facilitent l’accès à la formation sont des arguments attractifs majeurs pour les entreprises qui s’implanteront dans la région. De plus, les entreprises existantes pourront aussi bénéficier de ce regroupement puisque les compétences recherchées sont dans certains cas similaires ».

Lucie Allard, mairesse de Bécancour, se réjouit elle aussi de cette annonce. « Nous pouvons être fiers du leadership et de l’engagement des institutions de formation, dont le fruit des échanges est la mise en place du Consortium Formation-Énergie MCQ, un guichet unique pour les entreprises. Leur collaboration permet également un travail de fond pour l’établissement d’un centre de formation interordre à Bécancour, inspiré des modèles européens et à proximité des usines, dans lequel se côtoieraient les étudiants de tous les paliers d’éducation – professionnel, collégial et universitaire. Cette École de la Transition Énergétique serait une solution concrète pour répondre aux besoins de main-d’oeuvre », exprime la mairesse de la Ville de Bécancour, Mme Lucie Allard.